Groupe OCP : Les principaux indicateurs reflètent une forte résilience

 


La lecture des principaux indicateurs, récemment publiés du groupe que dirige Mostafa Terrab ne laisse aucun doute sur les transformations structurelles du Groupe OCP. Ils expliquent sa forte résilience face aux changements conjoncturels. Ainsi, le Groupe OCP a affiché une hausse significative de son EBITDA, à hauteur de presque +76%, et une croissance de plus de 55% de son CA global.

Les principaux marchés situés en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique ont représenté 87% des exportations en volume, à fin septembre. Ce qui révèle une croissance potentielle de la demande future. La marge d’EBITDA a gagné 2 points pour passer de 46% à 48%. Et les dépenses d’investissement ont plus que doublé (+113%), passant de 7.126 MDH à 15.226 MDH, ce qui constitue un solide indicateur de confiance dans l’avenir, basé sur une meilleure visibilité stratégique du Top management. 

Aussi, si le volume des ventes a connu une tendance mondiale à la baisse, au cours des trois premiers trimestres de l’année en cours, cette baisse a été largement compensée par la hausse des prix, grâce à la croissance des segments à haute valeur ajoutée, à l’exception des engrais, dont les prix ont conjoncturellement connu une baisse au 3ème trimestre, en raison d’une demande impactée par les prix record atteints au 1er trimestre, les niveaux élevés de stocks et les conditions météorologiques défavorables dans certaines régions (Brésil, Etats Unis d’Amérique et Europe). Malgré cela, le segment des engrais continue à représenter la part la plus importante, en croissance, des ventes du Groupe, avec 65% du chiffre d’affaires (CA) global, à fin septembre 2022, contre 60% à fin septembre 2021.

Articles similaires