RÉSULTATS FINANCIERS AU 1ER TRIMESTRE 2024

Le groupe OCP augmente ses volumes d’exportation

Malgré la crise géopolitique mondiale, le groupe OCP réussit à percer les marchés internationaux vers lesquels il a augmenté ses volumes d’exportation. Une voie qui lui a permis de réaliser un chiffre d’affaires record au premier trimestre 2024 avec en prime une hausse des dépenses d’investissement.


Le groupe OCP que dirige Mostafa Terrab poursuit sa dynamique économique et commerciale en réalisant des performances financières remarquables au premier trimestre 2024. Ainsi, son chiffre d’affaires a atteint environ 19,58 milliards de dirhams à fin mars 2024 contre 18,28 milliards de dirhams à la même période de l’année précédente. Selon le management du groupe, cette hausse s’explique principalement par des volumes d’exportation plus élevés, qui ont plus que compensé l’impact des prix inférieurs par rapport au premier trimestre 2023.

La marge brute s’est, quant à elle, élevée à 12,70 milliards de dirhams, comparés aux 9,076 milliards de dirhams enregistrés l’année précédente. Cette augmentation a été soutenue par des revenus plus élevés et une réduction des coûts des intrants, notamment pour l’ammoniac et le soufre, dont les prix ont significativement baissé par rapport aux niveaux de l’année précédente. La marge brute a progressé à 65%, contre 50% pour la même période en 2023.


Concernant le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA), il s’est établi à plus de 7,7 milliards de dirhams, contre 4,68 milliards de dirhams à fin mars 2023, reflétant l’efficacité des initiatives de réduction des coûts du groupe et se traduisant par une solide marge EBITDA de 39%. S’agissant des dépenses d’investissement, ils ont atteint 9,3 milliards de dirhams au premier trimestre 2024, contre 5,64 milliards de dirhams à la même période en 2023.

Accord de financement
Pour conforter son positionnement national et international, le groupe OCP a finalisé récemment un accord de financement de 200 millions d’euros avec la banque allemande de développement, KfW, pour renforcer la sécurité alimentaire mondiale et lutter contre le changement climatique. L’accord de financement soutient le plan d’investissement vert de 13 milliards de dollars de l’OCP pour la période 2023-2027.

Le groupe OCP compte investir 7 milliards de dollars dans la production d’hydrogène et d’ammoniac verts à partir de l’énergie éolienne et solaire, avec une production annuelle d’un million de tonnes d’ici 2027. «Ces investissements créeront un écosystème innovant au Maroc, englobant 600 entreprises dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et de l’industrie, générant environ 25.000 emplois», explique un haut responsable du groupe. « Cet accord avec KfW est une étape clé vers un avenir durable, démontrant la confiance des investisseurs dans OCP Group pour atteindre nos objectifs communs », a notamment déclaré Karim Lotfi Senhadji, directeur financier du groupe. Avant l’obtention de ce prêt, le groupe avait souscrit, fin décembre 2023, à une émission obligataire de 5 milliards de dirhams, pour financer ses projets de croissance en Afrique.

Articles similaires