Participation brillante du groupe Crédit Agricole à la 15ème édition du SIAM

L'innovation technologique au coeur de la nouvelle stratégie bancaire


Mohamed Sediki, ministre de l’Agriculture, et Noureddine Boutayeb,
président du Groupe Crédit agricole. Meknès, le 24 avril 2023.


Outre le financement classique apporté aux agriculteurs pour financer leurs projets, le premier bailleur de fonds pour le monde agricole se positionne aussi comme un partenaire privilégié pour mieux accompagner les agriculteurs dans tous les aspects de leur vie rurale.

La 15ème édition du Salon International de l’agriculture de Meknès a été une véritable occasion pour le groupe Crédit agricole du Maroc de montrer sa force et sa présence incontournable dans un monde agricole en pleine effervescence à cause d’une sécheresse endémique. Stand imposant au coeur du pôle réservé aux sponsors et aux institutionnels, nouveaux produits, personnel à l’écoute, brochures explicatives, la banque verte a mis les petits plats dans les grands pour que cette édition du SIAM, la première après une absence de trois ans pour cause de la pandémie, se déroule dans les meilleures conditions. Le président du groupe, Noureddine Boutayeb, et ses proches collaborateurs s’affairent pour échanger avec les agriculteurs et les producteurs agro-business venus en masse pour découvrir les nouveautés proposées par la banque en matière de soutien et d’accompagnement financier.

Services financiers adaptés
Le moins que l’on puisse dire est que cette institution financière singulière a déployé un dispositif de taille pour accompagner le gouvernement dans son plan de lutte contre la sécheresse pour aider les agriculteurs à surmonter la crise hydrique. Le premier bailleur de fonds pour l’agriculture n’a pas hésité un seul instant pour sortir le chéquier et débourser la bagatelle de 6 milliards de dirhams destinés au financement des cultures printanières à travers le produit «Filaha Rabiiya».

Dans ce sens, la banque accorde aux agriculteurs des périmètres adaptés, des financements adéquats pour l’installation et l’entretien des cultures printanières (maraîchage, maïs, tournesol, melon, pastèque…).

Cette enveloppe a aussi servi au financement des arboriculteurs via le produit «Al Ghars», ce qui permet d’assurer l’entretien de leurs vergers, notamment l’irrigation, l’acquisition de fertilisants et les traitements phytosanitaires. L’enveloppe a également contribué au financement de la sauvegarde du cheptel par le biais du produit «Laksiba» à travers l’achat de l’aliment de bétail mis à leur disposition par les services du ministère. Les éleveurs ont aussi bénéficié d’un financement pour l’acquisition des génisses et la reconstitution du cheptel laitier via le produit «Génisses», afin de remédier à la situation actuelle des élevages laitiers, caractérisés par la faiblesse des taux de naissance et la perspective de réduction des effectifs. Le soutien aux agriculteurs ne s’arrête pas en si bon chemin. Il s’étend vers des services financiers adaptés pour leur assurer une inclusion financière optimale sans risque de ruine en terme de frais et coûts bancaires.


Dynamique interne
Depuis de nombreuses années, le Crédit agricole se positionne non seulement comme un bailleur de fonds classique en apportant l’argent nécessaire pour financer les projets et les investissements, mais il se soucie également de la vie rurale des agriculteurs qui vivent de plus en plus difficilement à cause du poids de la sécheresse. La banque a ainsi mis en place un plan de report des échéances des crédits échus au profit des petits agriculteurs avec la suspension des actions en justice anciennement intentées. Cet effort a été complété par l’annulation pure et simple de nombreuses créances pour alléger le poids de la dette sur les épaules des agriculteurs dont la situation financière frôle la banqueroute.

En 2022, le groupe bancaire s’est illustré par une activité financière intense au profit de l’agriculture marocaine. Avec un encours des crédits ayant dépassé 108 milliards de dirhams, en progression de 8% par rapport à 2021, le Crédit agricole du Maroc a pu efficacement contribué à l’avancement d’un secteur en pleine crise. Cette évolution, pour le moins encourageante, comme le rapporte une communication financière du groupe, est attribuée à une dynamique interne au groupe et à la consolidation de son engagement envers le monde rural. Pendant la même année, un effort financier supplémentaire a été apporté avec des innovations en prime. C’est ainsi que la banque a mis la bancarisation de l’agriculteur au coeur de sa nouvelle stratégie bancaire.

Deux comptes leur sont ainsi proposés : un compte professionnel « Hssab Al Ard » lié à son exploitation agricole et un compte personnel « Hssab Dar » dédié à gérer ses besoins personnels et familiaux. Cette nouvelle stratégie de bancarisation vise non seulement à garantir aux agriculteurs une meilleure inclusion financière mais s’inscrit également dans le cadre du soutien et l’accompagnement de la mise en place du Registre national de l’agriculture et du programme de généralisation de la couverture sociale au profit des agriculteurs.

Modernité bancaire
Autre nouveauté du groupe : le lancement du service de digitalisation des cartes bancaires sur les sites-commerce. Le Crédit agricole a été la première banque en Afrique à initier une telle action. En effet, le groupe avait signé mi-mai 2022 un partenariat stratégique à long terme avec Mastercard afin de mettre sur le marché marocain de nouvelles technologies et de nouveaux produits et services pour rendre les transactions quotidiennes intuitives, transparentes et sécurisées. Dans le même cadre, la banque a lancé CAM PAY, une solution de paiement mobile, qui va permettre aux clients de digitaliser leur carte bancaire pour régler leurs achats par smartphone, au Maroc et à l’étranger.

Ces nouvelles solutions technologiques mettent ainsi le groupe Crédit agricole au coeur d’une véritable tendance de modernité bancaire visant à assurer au monde agricole un meilleur accompagnement financier. Et le SIAM de cette année a été une belle occasion pour faire toute la lumière sur ces nouveaux produits révolutionnaires.

Articles similaires