BP swipe-970x250

Huawei appelle à mettre les nouvelles technologies au service du climat


Huawei a appelé, lors de la 27ème Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP27), qui se tient à Sharm El-Sheikh, en Égypte, à l'évolution des réseaux pour un développement vert. Un dirigeant du groupe technologique chinois a déclaré, samedi 19 novembre 2022, que les technologies de l'information et de la communication permettront de numériser l'industrie, de stimuler l'innovation et de rendre les autres industries vertes.

Ces remarques ont été faites lors d'une session organisée par le Global Innovation Hub de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques à l'occasion de la COP27. Philippe Wang, vice-président exécutif de Huawei pour la région Afrique du Nord, qui a fait référence à l'effet de facilitation, a déclaré que les technologies de l'information et de la communication  rendent d'autres industries plus vertes.


«La 5G, l'intelligence artificielle, l'analyse des données, le calcul cloud - toutes ces choses amélioreront les processus industriels de manière à réduire la consommation d'énergie, et à diminuer les émissions de carbone», a-t-il dit. Selon Philippe Wang, de la même manière que les TIC permettent à l'éclairage public de s'éteindre quand il n'y a personne autour, les stations de base sans fil 5G peuvent s'éteindre automatiquement quand il n'y a pas de trafic de données, ce qui permet d'économiser de l'énergie.

Les stations de base ont besoin d'une source d'énergie et possèdent des antennes. De son côté, Huawei a remplacé les générateurs diesel par des panneaux solaires, qui offrent une source d'énergie électrique plus propre, au Nigeria et en Angola. Dans le même temps, l'entreprise a lancé une antenne 5G verte qui couvre une zone allant jusqu'à 500 mètres en utilisant la moitié de sa puissance de transmission. Cela permet de réduire la consommation d'énergie de 30%.

Articles similaires