Grands barrages du Maroc : un taux de remplissage inférieur à l'an dernier



Les principaux barrages du Maroc ont enregistré un taux de remplissage de 57,6% atteignant plus de 8,76 milliards de m3 à la date du 27 mars 2017, selon le ministère délégué chargé de l'Eau.

Ce niveau est inférieur à la même période de l'année 2016, durant laquelle les retenues se sont chiffrées à environ 9,43 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 62%.

Le taux de remplissage est passé à 100% dans les barrages "Garde Sebou", "Imil El Kheng" et "Mokhtar Soussi", le 27 mars 2017, contre respectivement 99,2%, 95,3% et 76,1% un an auparavant, précise le département, notant que les barrages "Nakhla", "Bouhouda" et "Sidi Said Maachou" ont maintenu leur taux de remplissage optimal (100%).

Le ministère relève une forte amélioration des taux de remplissage de plusieurs barrages, notamment Oued El Makhazine de 57,1% à 72,9%, Ibn Battouta (74,1% contre 43,8% un an plutôt), Bab Louta (94,6% contre 69,9%), El Kensera (92,6% contre 59,6%), Lalla Takerkoust (84% contre 44,9%), Dkhila (73,6% contre 35,1%) et Aoulouz (92,5% contre 55,3%).

En revanche, les barrages "Ait Messaoud", "Asfalou" et "Hassan II" ont accusé des baisses en s'établissant respectivement à 69,9%, 57% et 22,4%, fait savoir la même source, ajoutant que le taux de remplissage du barrage sur Oued Za est passé de 100% à 54,7%.

Articles similaires