Le gouvernement reprend les aides en faveur du personnel touristique

Une mesure louable mais largement insuffisante

Après la fermeture totale des frontières, le tourisme national voit désormais noir. Plongé dans une crise sans précédent qui a longtemps duré, depuis l’avènement du Covid en mars 2020, le secteur a besoin d’une aide publique importante pour surmonter cette crise.

D’où la décision de la ministre du tourisme et de l’artisanat, Fatim-Zahra Ammor, de reprendre les aides sociales en faveur du personnel du tourisme. Ainsi, ces aides de 2.000 dirhams seront versées par la CNSS pour quatre mois: septembre, octobre, novembre et décembre 2021.

Mais ne sont concernés que les salariés inscrits à la sécurité sociale. Or, sur 500.000 employés dans le secteur touristique, quelques milliers seulement sont déclarés à la CNSS. Les autres, que va-t-on en faire ? De quoi vivrontils ? Le gouvernement ne semble pas se soucier de ces personnes qui constituent la majorité des employés touristiques.

Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que la décision de la ministre du tourisme est louable mais elle est largement insuffisante par rapport à l’ampleur de la crise que traverse le secteur.