GITEX Africa 2024 : Au coeur du nouveau monde High-Tech

Le Gitex Africa 2024 a été sans aucun doute une expérience réussie à tous les égards, et une pierre angulaire qui a permis aux startups marocaines de nouer des relations avec les investisseurs internationaux.


Il a réussi à s’imposer en seulement deux ans d’existence. Le Gitex Africa 2024 dont la deuxième édition s’est déroulée à Marrakech du mercredi 29 au vendredi 31 mai semble bel et bien tenir ses promesses. Et de remplir tous ses objectifs. En témoignent le nombre important des participants, la qualité des échanges, la panoplie des conventions signées et les engagements affichés en termes de réseautage, de collaboration et de partenariat.

Plus de 400 investisseurs dont 70% d’étrangers ont participé à cette grandmesse technologique. Cette édition du Gitex, qui a connu la participation de 1500 exposants représentant ainsi plus de 130 pays a concentré son attention sur l’intelligence artificielle en invitant des experts internationaux pour aider le public à comprendre cette nouvelle technologie et son avenir prometteur dans l’économie mondiale.

Initiée par Kaoun international, la filiale internationale du «Dubaï World Trade Centre», et portée par l’Agence de développement du digital, une agence publique placée sous la tutelle du ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, ce salon, considéré à l’échelon international comme le plus grand de la Tech et des start-ups en Afrique, a connu la participation d’experts et spécialistes de renommée mondiale ainsi que des décideurs politiques.


L’émirat de Dubaï participe à cette manifestation à travers la plateforme « Digital Dubaï », qui comprend neuf agences gouvernementales afin d’échanger les expériences accumulées au cours de 20 ans de transformation numérique, sachant que plusieurs projets stratégiques, initiatives et services numériques, qui ont constitué la base du succès du système de transformation numérique dans l’émirat de Dubaï, ont été présentés au Gitex Africa 2024.

Maroc digital
il faut dire que le Maroc se positionne aujourd’hui en leader sur le continent africain dans le domaine de l’intelligence artificielle. Une ambition clairement exprimée par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, dont la présence a marqué l’évènement cette année. Ce dernier a saisi l’occasion pour annoncer le déploiement de la nouvelle stratégie digitale du Royaume, « Maroc Digital », qui sera opérée pendant les semaines à venir.

Autre point fort de cette deuxième édition : la conclusion d’un nombre important de partenariats et de conventions entre les opérateurs publics et privés. Parmi les accords signés, l’un d’eux concerne le lancement d’un programme de formation de 15 000 jeunes à travers les différentes régions du Royaume dans le domaine du numérique et un autre avec le géant américain Oracle pour lancer deux régions cloud publiques avec un investissement global de 1,4 milliards de dirhams. A cela s’ajoutent l’installation du pavillon dédié à l’exposition des services publics numériques et la conclusion des accords de partenariat entre l’agence de développement du digital et les agences africaines homologues.

Pour beaucoup, le Gitex Africa 2024 constitue sans aucun doute une expérience réussie à tous les égards, et une pierre angulaire qui permet aux startups marocaines de nouer des relations avec les investisseurs et marchés, ainsi qu’une opportunité pour ouvrir davantage d’espaces pour ces entreprises innovantes pour exposer leurs produits et technologies électroniques.

Articles similaires