Une société marocaine pour la gestion des ordures à Mohammedia


Said Abdelkader El Figuigui

Après des années durant lesquelles la ville de Mohammedia souffrait de mauvaise gestion des déchets publics, le ramassage se faisait avec des moyens rudimentaires, la commune a lancé un appel d’offres pour une gestion déléguée de ce service. C’est une société marocaine à 100%, SOS ndd, qui a remporté ce marché et le lancement de son activité dans la ville a été donné lundi 20 janvier 2020, par le gouverneur de la province, Hicham M’daghri Alaoui, la présidente du conseil de la commune Imane Sabir, et des dirigeants de la société, à leur tête Said Abdelkader El Figuigui, président du groupe, et Said Abdelwafi, directeur général de SOS ndd.

Pour M. El Figuigui, « la société SOS ndd de nettoyage, créée en 1977 qui opère dans d’autres villes du Royaume est la seule à 100% marocaine qui rivalise avec les grands groupes étrangers installés au Maroc. Nous avons prouvé que nous sommes en mesure d’assurer un travail respectueux des meilleures normes internationales en la matière : la ponctualité, le traitement et le respect de l’environnement… Nous pouvons même exporter notre savoir-faire dans des pays amis, notamment en Afrique… »

Pour le moment, la société a mis en service une soixante d’engins dernier cri, des motocycles pour les contrôles et compte recruter davantage d’employés. « La ville de Mohammedia connaît un afflux important de visiteurs pendant la période estivale et nous comptons être au niveau en mettant les moyens qu’il faut. Nous sommes déjà à 350 employés dans les divers métiers liés à notre secteur à Mohammedia. Nous sommes ouverts aux remarques des citoyens et nous ne manquerons pas de répondre à leurs demandes. Mohammedia est une ville que les Marocains chérissent et nous avons l’obligation de la rendre propre d’abord de par le cahier de charges, mais aussi et surtout de par notre engagement civique… » déclare à Maroc Hebdo M. Abdelwafi.

Pour la présidente de la commune, considérée comme étant la plus grande commune de la région Casablanca-Settat, l’arrivée de ce nouveau gestionnaire délégué est de nature à réconcilier les habitants avec leur ville, une ville connue comme étant celle des fleurs.

 


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger