CGAM Hssabe 970X250

Genève: Omar Zniber met en exergue le rôle du Maroc dans le désarmement au service de la paix mondiale

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc à Genève, Omar Zniber, a mis en relief, jeudi 21 janvier 2021, à Genève, les contributions du Maroc dans le domaine du désarmement au service de la paix mondiale et de la sécurité globale. Intervenant lors de la première séance plénière de la Conférence du désarmement au titre de l’année 2021, M. Zniber a relevé que la question du désarmement est placée par le Maroc parmi les priorités de sa diplomatie multilatérale, mettant en avant l’attachement du Royaume au mandat de la Conférence, à son importance capitale dans le système multilatéral de désarmement et à sa place hautement stratégique sur l’échiquier international.

Il a plaidé, à cette occasion, pour que la question des demandes de participation en tant qu’observateur aux travaux de la Conférence soit des plus diligentes, sans représenter ni davantage de controverse, ni entrave, et que les objections formulées soient levées sans conditions, soulignant le soutien du Maroc à la participation de l’Arabie saoudite et des Emirats Arabes Unis en tant qu’observateurs.

«Les contributions de l’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis sont importantes, utiles et encourageantes pour nos travaux», a-t-il affirmé. M. Zniber s’est attardé, par ailleurs, sur les multiples initiatives du Maroc, dans le domaine crucial du désarmement pour la paix et la sécurité dans le monde, tout en rappelant les différents rôles remplis dans le processus d’élaboration et de mise en oeuvre du traité d’interdiction des essais nucléaires, ainsi que les nombreuses présidences assurées.

Il a cité, à titre illustratif, l’organisation de la 16ème réunion régionale des Etats Parties d’Afrique à la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques à Marrakech, la coprésidence, depuis 2016, auprès des Pays Bas puis du Canada, du Global Counter Terrorism Forum (GCTF), outre l’organisation en partenariat avec le département d’Etat américain dans le cadre de l’Initiative Globale Contre le Terrorisme Nucléaire (IGTLN), d’un atelier international sur la détection nucléaire aux frontières terrestres et maritimes, tenu à Tanger.