GÉNÉRATION GREEN 2020-2030 SUR DE BONS RAILS

PROJETS DE DÉVELOPPEMENT DANS LA PROVINCE DE CHEFCHAOUEN

Aziz Akhannouch a effectué une visite de lancement et de suivi des projets de développement agricole et rural, lancés dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV).

Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a effectué, mercredi 3 mars 2021, une visite de terrain au niveau de la province de Chefchaouen, marquée par le lancement et le suivi de plusieurs projets de développement agricole, rural et de la pêche maritime. M. Akhannouch a procédé ainsi à l’inauguration du marché de poisson de Bab Berred et au suivi des projets de développement agricole et rural, lancés dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV) et ceux programmés dans le cadre de la stratégie «Génération Green 2020-2030».

Dans une déclaration à la presse, Akhannouch a souligné que cette visite a été l’occasion de s’arrêter sur des projets de développement rural, qui s’inscrivent dans le cadre du Programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural (PRDTS), lancé par S.M. le Roi Mohammed VI, notant qu’au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, ce programme totalise, pour la période 2017-2021, 774 projets pour un coût global qui dépasse 4,5 milliards de dirhams, au profit de 128 communes.

«Nous avons également procédé au lancement de la deuxième tranche des travaux de la piste reliant la RN 16 à Oued El Kannar, et à la visite du projet d’aménagement hydro-agricole de la rive droite du périmètre de Oued Laou et de création de plantations d’arboriculture fruitière, portant notamment sur la plantation d’avocatier sur 600 ha et l’équipement des exploitations agricoles en goutte-à-goutte, ainsi que le projet de construction d’un ouvrage de franchissement de l’Oued Laou», a-t-il poursuivi, estimant que ces projets auront un impact positif sur les populations locales. Lancé dans le cadre de la stratégie Halieutis, ce marché de vente de poisson au détail, construit sur une superficie de 556 m², a nécessité un financement de 3,58 millions de dirhams.

Ce marché a bénéficié de financements de la part du département de la Pêche maritime, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), la commune, l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord (APDN) et l’Association des commerçants du marché de poisson de Bab Berred.

Projets de désenclavement
Au niveau de la commune de Stehat, il a été procédé au lancement de la deuxième tranche des travaux de la piste reliant la RN 16 à Oued El Kannar. Construite sur 7 km, cette route, qui a mobilisé un investissement de 13,4 millions de dirhams, permettra de desservir 13 douars et 14 écoles dans les communes territoriales de Stehat et Bni Bouzra.

Au niveau des communes de Tassift et Tizgane, la visite a concerné le projet d’aménagement hydro-agricole de la rive droite du périmètre de Oued Laou et de création de plantations d’arboriculture fruitière. D’un coût global de 115 millions de dirhams sur la période 2019-2022, ce projet, qui profitera à plus de 750 bénéficiaires, comprend notamment la plantation d’avocatier sur 600 ha, l’équipement des exploitations agricoles en goutte-à-goutte, l’électrification, l’aménagement de pistes d’accès, ainsi que l’accompagnement des agriculteurs. D’un revenu net prévisionnel de 120.000 à 150.000 DH à l’hectare, ce projet devrait créer 1.000 emplois permanents.

Au niveau de la commune Bni Said (province de Tétouan), les travaux portent sur la construction d’un ouvrage de franchissement de l’Oued Laou, comprenant une conduite d’adduction sur une longueur de 250 mètres linéaires, pour un coût de 31 millions de dirhams. Le ministre a, par ailleurs, visité l’école communale de Tassift au niveau de la province, construite dans le cadre du Programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural.

Articles similaires