Un géant indien de l'outsourcing s'installe au Royaume

La ministre de la Transition numérique, Ghita Mezzour, et la présidente du géant indien de l'informatique Hindustan Computers Limited, Roshni Nadar Malhotr, ont présidé, samedi 28 mai 2022 à Noida, en Inde, la cérémonie de signature d'un mémorandum d’entente portant sur la réalisation d’un projet d’investissement au Maroc. Ce mémorandum d’entente a, en effet, été conclu dans le cadre de la visite d’une délégation économique marocaine en République d’Inde, menée par Ghita Mezzour.

La cérémonie de signature a eu lieu en présence de l’ambassadeur du Maroc en Inde, Mohamed Maliki, et de représentants de l'Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations et de MedZ (leader marocain de l’aménagement et de développement des parcs d’outsourcing).

Ce mémorandum d’entente vient marquer l’installation au Maroc d’un géant indien de l’outsourcing, qui opère dans une cinquantaine de pays et emploie plus de 200.000 personnes dans le monde avec un chiffre d’affaires de plus 11 milliards de dollars en 2022.

Hindustan Computers Limited (HCL Technologies) prévoit ainsi d'établir un «delivery center» au Maroc, dans l’objectif de produire des services technologiques à haute valeur ajoutée pour ses clients mondiaux, a indiqué un communiqué du ministère de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration. L’entreprise entend également investir dans la formation initiale et continue des talents marocains dans le domaine du digital, a fait savoir la même source.

Cette initiative stratégique de HCL Technologies lui permettra d’étendre ses capacités de production et livraison à l'échelle mondiale, en s’appuyant sur la position stratégique du Royaume par sa proximité géographique avec l’Europe, son statut de porte d’entrée sur le reste du continent africain, ainsi que sa connectivité et de la richesse des talents IT marocains.

Ce mémorandum d’entente marque un choix stratégique important pour le marché indien, qui représente plus de 52 % du marché mondial de l’outsourcing IT. Le Maroc se place quant à lui aujourd’hui parmi les trois premières destinations d’outsourcing en Afrique.