Gazoduc Nigeria-Maroc: L’ONHYM créera une société en 2024 pour coordonner le financement du projet


Le projet de gazoduc Nigeria-Maroc continue d'avancer. Selon notre confrère Hespress, l’Office national des hydrocarbures et des mines (Onhym) prévoit la création en 2024 d'une société qui sera chargée de coordonner le financement, la construction et les opérations relatives audit projet. 

Le capital de cette société sera ouvert aux investisseurs, comme les fonds souverains, les banques de développement, les banques commerciales ainsi que les multinationales de pétrole, explique une source au sein de l'Onhym citée par Hespress. 


La même source ajoute que la réalisation u projet de gazoduc Nigeria-Maroc a franchi plusieurs étapes et que les études détaillées ont été achevées récemment, ajoutant que les évaluations sur le terrain et les études d’impact environnemental et social se poursuivent prévu."

Depuis la signature en 2016 du protocole d'accord entre le Maroc et le Nigeria, le projet de gazoduc progresse, malgré la concurrence d'un projet similaire proposé par l'Algérie. projet du gazoduc a avancé rapidement depuis le protocole d’accord signé en 2016. Fin novembre 2023, le ministre d’État nigérian de l’Énergie, Ekperikpe Ekpo, avait indiqué les travaux des infrastructures du gazoduc allait débuter en 2024. 

Ledit gazoduc devrait transporter le gaz produit par le Nigeria vers l'Europe en passant par une douzaine de pays africains, dont notamment le Maroc. 

Articles similaires