Gaza : l'armée israélienne a-t-elle lancé une opération à Rafah ?


Des habitants Gazaouis fuient l'est de Rafah sur demande de l'armée israélienne, le 6 mai 2024


C'est une opération redoutée par la communauté internationale, tant le désastre humanitaire s'annonce catastrophique. L’armée israélienne a appelé, ce lundi 6 mai 2024, les habitants présents dans l’est de la ville de Rafah à rejoindre des "zones humanitaires élargies", a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Depuis des mois, Tsahal menace de mener une offensive militaire d’ampleur dans la ville de Rafah, localité de la lisière sud de la bande de Gaza, ou environ 1,2 million d’habitants fuient les combats, selon l’Organisation des Nations unies.

Dans des images amateurs, on aperçoit des Gazaouis fuyant l'est de Rafah dans la précipitation, après avoir reçu des messages SMS, des appels téléphoniques et des diffusions médiatiques en arabe leur demandant d'évacuer.

"Nous avons commencé une opération d’ampleur limitée pour évacuer temporairement les personnes résidant dans l’est de Rafah", a déclaré un porte-parole de l’armée lors d’un point de presse, précisant que "C’est une opération d’ampleur limitée".


Dans un tweet, l’agence de l’ONU chargée de l’aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) a fait savoir qu’elle refusait d’évacuer, considérant qu'une "offensive israélienne à Rafah signifierait davantage de souffrances et de morts parmi les civils". "L’Agence maintiendra une présence à Rafah aussi longtemps que possible et continuera à fournir une aide vitale aux personnes ", a-t-elle écrit.

La communauté internationale s’oppose fermement à l’opération annoncée par Israël. L'armé israélienne affirme qu'il est indispensable que ses troupes entrent dans Rafah pour vaincre les derniers bataillons du mouvement palestinien Hamas. « Ce plan d’évacuation vise à éloigner les civils du danger. Notre but est de combattre le Hamas, pas les habitants de Gaza. Et c’est pourquoi nous menons cette évacuation temporaire précise ».

L’armée israélienne a poursuivi ses frappes aveugles sur le territoire palestinien. Dans la nuit de lundi 5 à mardi 6 mai 2024, un raid a fait seize morts au sein de deux familles à Rafah et ses environs dans le sud de la bande de Gaza. L'offensive isréalienne dans la bande de Gaza a coûté la vie, après 7 mois de guerre, a plus de 34.000 personnes, en majorité des civils innocents. 

Articles similaires