Où en-est le Fonds stratégique d'investissement ?

Le discours du Roi Mohammed VI, le 9 octobre 2020, à l’occasion de la rentrée parlementaire, place le plan de relance économique en tête des priorités de l’Exécutif. Les directives royales contenues dans ce discours, visant à enrayer les effets de la crise économique, présentent des mécanismes de renforcement de la résilience sociale, à travers notamment la généralisation de la couverture et protection sociale, la promotion sociale et l’amélioration de la vie des citoyens. Sur le terrain, la mise en oeuvre de ce plan connait beaucoup de retard.

Et personne n’en parle. En dehors des crédits Oxygène et Relance, rien. Pour rappel, sur les 120 milliards de dirhams promis, 70 milliards seront débloqués sous forme de crédits de fonctionnement. Déjà, le comité de veille économique, présidé par M. Benchâaboun, a accordé 22 milliards de dirhams comme crédits Relance et Oxygène. Il devra compléter les 70 milliards par des crédits à des entreprises publiques dans l’embarras telle la RAM.

Au sujet des 70 milliards, aucune information ne filtre. Autre inconnue: Le Fonds stratégique d’investissement de 40 milliards de dirhams. Ce fonds, d’après la présentation succincte de M. Benchaâboun, devra prendre participation dans des entreprises privées et publiques. Le hic, c’est qu’à ce jour, ce Fonds n’a pas encore vu le jour. En principe, cette structure étatique devra soutenir les grandes entreprises en y injectant des fonds propres.

La stratégie de travail de ce Fonds est méconnue pour l’heure. Idem pour la prise de participation dans des PME avec 15.000 ou 20.000 participations! Encore faut-il savoir si ce segment d’entreprises fait partie des catégories ciblées par ce Fonds.

En tout cas, la tare de ce plan de relance économique, c’est qu’il met en avant uniquement des crédits de fonctionnement destinés à supprimer une bonne partie des dettes des entreprises et à supporter leurs charges fixes. Il n’a rien d’un véritable plan d’investissement qui pourrait relancer la machine économique. Pas de croissance sans investissement!.

M.K


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger