La foncière ARADEI capital confiante sur sa résilience

La crise du Covid-19 n’a pas empêché Aradei Capital de sauter le pas de la bourse. Une opération à travers laquelle la foncière compter lever des fonds pour financer ses multiples projets d’investissement.

Aradei Capital n’a pas été considérablement impactée par la crise liée au Covid- 19. C’est ce qu’a déclaré Nawfal Bendefa, PDG d’Aradei Capital, lors d’une conférence de presse tenue le 25 novembre 2020 à l’occasion de la prochaine introduction en bourse de la foncière. «Près de 50% de nos locataires, qualifiés de commerces non essentiels, ont dû fermer lors de la période de confinement.

Nous les avons soutenus soit en opérant des baisses significatives de leurs loyers ou carrément par un abandon de ces loyers. Ce qui a impacté notre chiffre d’affaires consolidé, qui a enregistré une baisse de 11% le premier semestre. Au troisième trimestre, cette baisse sera de 9%», déclare Bendefa.

Il précise, par ailleurs, que malgré le Covid-19, la foncière a poursuivi son programme d’investissement en ouvrant plusieurs Sela Park, notamment à Temara et Agadir. Des ouvertures réussies, selon le patron d’Aradei Capital. Le Covid-19 n’a d’ailleurs pas empêché la foncière de sauter le pas de la bourse. «Le timing choisi par Aradei Capital n’a rien à voir avec crise ou pas crise. Nous y pensons depuis 6 ans et nous estimons qu’actuellement le moment est idoine pour le faire. Nous avons identifié un pipeline de projets, ainsi que le montant d’investissement nécessaire pour leur réalisation», souligne Bendefa.

Partenariat de développement
En effet, le business plan du groupe prévoit 5 principaux axes d’investissements. Il s’agit d’un projet mix à Casablanca, dont le foncier est déjà acquis, un projet de commerce à Rabat, dont le foncier est aussi acquis, un actif opérationnel dont les discussions sont en cours pour une imminente acquisition et un projet immobilier d’entreprise. En parallèle, Aradei Capital renforcera son partenariat de développement avec l’enseigne Label’Vie en accompagnant le groupe dans la réalisation de ses projets «grand format » sous les enseignes Carrefour et Atacadao.

Des projets à la pelle donc pour le groupe qui opère dans un secteur de l’immobilier locatif dont la rentabilité est comprise entre 8 et 10%. Et la prochaine introduction en bourse, qui servira à financer ses projets, sera une véritable réussite, prévoit le management du groupe. Pour rappel, l’introduction en bourse consiste en une augmentation de capital d’un montant de 600 millions de dirhams, réservée au public, à travers l’émission de 1.250.000 nouvelles actions, avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires et cession de 250.000 actions.

La période de souscription est prévue du 1er au 4 décembre 2020 et le prix de l’action est fixé à 400 dirhams. Les actions de Aradei Capital seront en vente dans toutes les agences bancaires et sociétés de bourse membres du syndicat de placement. Les conseillers financiers de l’opération sont CFG Finance, Capital Trust Securities et Valoris Corporate Finance.


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger