Sortie nationale du film "Achoura", de Talal Selhami, le 11 mars 2020

La belle consécration d’un film époustouflant

Après un beau parcours dans les plus grands festivals étrangers de cinéma fantastique, “Achoura”, de Talal Selhami, sort dans les salles marocaines à partir du 11 mars 2020. Une sortie tant attendue pour un film qui a remporté plusieurs prix internationaux.

Le film fantastique Achoura, de Talal Selhami, arrive enfin au Maroc. Il est programmé dans les principales salles marocaines de cinéma à partir du 11 mars 2020. En réalité, c’est le premier film d’horreur marocain proposé aux Marocains. Parallèlement au Maroc, le film sera également projeté au Japon, en Russie et dans l’Europe de l’Est. Réalisé par Talal Selhami, le film a fait un parcours exemplaire à l’étranger. Il a remporté de nombreux prix qui attestent de la bonne critique avec laquelle il a été accueilli. Son premier prix a été remporté le 29 septembre 2019.

Il s’agit du Grand Prix du Hard Line Film Festival, qui a eu lieu à Ratisbonne, en Allemagne. Ce prix international, pour le moins prestigieux, récompense la qualité du film aussi bien sur le plan du récit, de la direction des acteurs que sur le plan des effets spéciaux. Quelques jours plus tard, le film rafle un deuxième prix international. Il s’agit du prix spécial du jury au prestigieux festival du film fantastique de Sitges, en Espagne, qui a eu lieu le 12 octobre 2019. Cette série de récompenses place Achoura parmi les meilleurs films d’horreur de ces dix dernières années. Achoura a été par ailleurs projeté au Maroc, notamment à Tanger en mars 2019 et à Marrakech en septembre 2019. Des projections frissonnantes qui ont impressionné le public marocain particulièrement admiratif par rapport à l’excellente qualité du film.

Sorti en avril 2019, le film Achoura raconte l’histoire époustouflante de quatre enfants qui s’amusent à se faire peur dans la campagne marocaine. Pour jouer, ils se rendent dans une maison habitée par des légendes urbaines. Mais l’un d’eux disparaît subitement dans des circonstances mystérieuses. Des années plus tard, on retrouve les trois enfants devenus adultes. Tous ont refoulé le souvenir de ce jour où leur ami a disparu, jusqu’à ce que ce dernier réapparaisse et que sa réapparition coïncide avec l’enlèvement de plusieurs enfants.

Un parcours exemplaire
Dès sa sortie officielle, le film a participé dans plusieurs grands festivals de cinéma d’horreur notamment à Paris, Bruxelles, Séoul et Los Angeles. «En voulant faire un récit sur l’enfance, Achoura tombait comme une évidence. Quoi de mieux que la célébration de l’enfance, une fête où les enfants sont dans la rue, pour une créature mangeuse d’enfants? Un peu comme les films Halloween qui utilisent la fête de la Toussaint comme prétexte pour le contexte d’une histoire fantastique», avait confié Talal Selhami aux médias internationaux. Le film Achoura est le deuxième long-métrage de Talal Selhami. Son premier long-métrage a été le film Mirages, réalisé en 2009 et qui avait rencontré un franc succès dans les salles au Maroc et en France.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger