FIFM 2023: «La mère de tous les mensonges» d’Asmae El Moudir remporte l’Étoile d’or, une première pour un film marocain


(Photo: Driss Loudiyi)

La 20ème édition du Festival International du Film de Marrakech, soutenue par SM le Roi Mohammed VI, a décerné son Grand Prix "Etoile d'Or" au film marocain "La mère de tous les mensonges" d'Asmae El Moudir. Ce film de 96 minutes, une première pour un long-métrage marocain au festival, explore les petits mensonges familiaux à travers une enquête personnelle de la cinéaste.

Autres récompenses notables incluent le Prix du Jury partagé entre "Les Meutes" de Kamal Lazraq (Maroc) et "Bye Bye Tibériade" de Lina Soualem (Palestine). Ramata-Toulaye Sy (Sénégal) a remporté le Prix de la mise en scène pour "Banel & Adama", Asja Zara Lagumdzija a été primée pour l’interprétation féminine dans "Excursion" de Una Gunjak (Bosnie), et Doga Karakas a reçu le Prix d’interprétation masculine pour “Dormitory” de Nehir Tuna.

La présidente du jury, l'actrice et productrice américaine Jessica Chastain, a félicité cette génération de cinéastes pour leur approche audacieuse et sincère. Le jury, présidé par Mme.Chastain, comprenait des personnalités internationales comme Zar Amir, Camille Cottin, Joel Edgerton, Joanna Hogg, Dee Rees, Tarek Saleh, Alexander Skarsgård et Leïla Slimani.

Il est à noter que le festival a présenté 75 films de 36 pays, avec une attention particulière aux premiers longs métrages et aux réalisatrices. Parmi les sections figuraient la Compétition officielle, les Séances de gala, et le Panorama du cinéma marocain.

Le festival a aussi accueilli des débats avec le programme "In Conversation with …" et a organisé la 6ème édition des "Ateliers de l'Atlas" pour soutenir les jeunes cinéastes d'Afrique et du Moyen-Orient. Enfin, dans un geste solidaire, des enfants de la province d'Al Haouz, touchée par un séisme, ont été invités à assister aux projections de la section "Jeune public".

 

Lire aussi

Articles similaires