Feux de forêts en Algérie: Au moins 43 morts dans un nouveau bilan

Au moins 43 morts. C’est le nouveau bilan officiel, publié ce lundi, des incendies qui  ravagent les forêts nord-est de l'Algérie depuis mercredi dernier. Un précédent bilan fourni il y a quatre jours, faisait état de la mort de 37 personnes. 

Les dégâts risquent de s’alourdir encore plus, alors que les flammes sont encore loin d’être maîtrisées. Le pays est mal préparé pour faire face aux feux de forêts, notamment à cause de la quasi-absence de bombardiers d’eau. En effet, Alger a renoncé cette année aux avions anti-incendies espagnols Thrush 710, en réponse au soutien de Madrid au Maroc dans le dossier du Sahara. Pourtant, les engins de l’entreprise espagnol Plysa, envoyés en moins de 24 heures l’année dernière, avaient grandement aidé l’Algérie dans sa lutte contre les feux de forêts. 

Par ailleurs, le commandement de la gendarmerie nationale a également indiqué que "le processus d'identification des corps se poursuit", ce qui laisse penser que le bilan pourrait s'alourdir encore.

De son côté, la protection civile a annoncé qu'en 24 heures (du samedi au dimanche), 31 incendies ont été éteints dans différentes régions d'Algérie, après de nouveaux départs de feu.

Pour rappel, en 2021, au moins 90 personnes, dont une trentaines de militaires, sont mortes dans des feux qui ont ravagé 100.000 hectares de taillis. 

Avec AFP

Articles similaires