Fès-Meknès: construction de nouveaux établissements supérieurs et cités universitaires

La région Fès-Meknès disposera bientôt de nouveaux établissements supérieurs et de cités universitaires flambant neufs. Des conventions, d’un montant global de d’environ 1 milliard de dirhams, ont été signées mardi 22 février 2021 entre le ministre de l’Enseignement supérieur, Said Amzazi, le wali de la région et gouverneur de la préfecture de Fès, Said Zniber, le président du Conseil région, Mohand Laenser, et la présidente de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), Loubna Tricha.

Concrètement, il s’agit de la création d’une cité régionale des métiers et des compétences, dont le coût est estimé à 370 millions de dirhams, la mise à niveau de cinq instituts de formation professionnelle et la construction d’un internat d’un budget 94 millions de dirhams, ainsi que la création de l’institut de formation dans les métiers de l’eau, l’assainissement et l’environnement (91 millions de dirhams).

Ces partenariats prévoient également la construction et l’équipement de la cité universitaire Agdal pour un montant total de 80 millions de dirhams et le lancement de cités universitaires à Ain Chegag, Boulemane, Sefrou, Ifrane, El Hajeb, Meknès et Taounate avec un budget de 280 millions de dirhams, dont une contribution de 94 millions des autorités de la région.

Ces nouvelles conventions entrent dans le cadre du contrat-programme entre l’Etat-région, notamment le volet enseignement- formation, mis en place par le gouvernement. Dix conventions ont été signées le 6 novembre 2020 pour la création de nouvelles facultés et complexes universitaires, le renforcement de la recherche et de l’innovation dans le domaine numérique et la généralisation de l’enseignement préscolaire dans la région. Des projets qui seront mis en place entre 2020-22, à travers un budget de 1,674 milliard qui sera mobilisé par le Conseil régional.