Fes: 30 personnes arrêtées pour trafic de bébés



30 personnes ont été arrêtées à Fès pour leur implication présumée dans un réseau de trafic de nouveau-nés et de corruption dans le secteur médical. L'opération, conduite par la Brigade régionale de la police judiciaire en collaboration avec la DGST, a mis au jour un système où des agents de sécurité, un médecin, deux infirmiers et d'autres professionnels de santé sont accusés de chantage et de manipulation pour accéder aux services de santé publique. Les investigations ont révélé des actes de vente illégale de bébés, facilités par des intermédiaires, des avortements clandestins, et la falsification de documents médicaux. Des perquisitions ont également révélé la possession non autorisée de médicaments sur ordonnance et de matériel médical, ainsi que d'importantes sommes d'argent chez certains des suspects. Tous les individus arrêtés sont actuellement en garde à vue, dans l'attente d'une enquête judiciaire plus poussée pour clarifier l'étendue de ces activités criminelles et identifier d'autres complices potentiels.

Articles similaires