Ferme Piscicole marocaine près des îles Chafarinas: L'extrême droite Espagnole interpelle Sanchez

Le parti d’extrême droite espagnol Vox fait de la surenchère politique autour de l’affaire de la ferme piscicole marocaine installée dans les eaux proches des îles Chafarinas. Son groupe parlementaire a adressé une question au gouvernement de coalition de gauche dans laquelle il s’interroge: «Depuis quand l’Exécutif est-il au courant de l’installation de cette ferme piscicole? Cela ne représente-t-il U pas un pas une action inquiétante dans [la] “stratégie expansionniste” [du Maroc]?».

Vox accuse l’Exécutif espagnol d’être au courant de cette affaire depuis quelque temps déjà puisque «de nombreux navires qui patrouillent dans le Détroit ont envoyé des photographies et des localisations GPS des cages».

Le cabinet Sanchez avait déclaré, dans un premier temps, ignorer tout de cette ferme piscicole avant de faire volte-face. Le ministère espagnol des Affaires étrangères, dirigé par José Manuel Albares, avait protesté en effet contre l’installation de cette ferme de poissons auprès du chargé d’affaires de l’ambassade du Maroc à Madrid.