Deux interpellées pour falsification de documents sanitaires

Les éléments de la police de l'aéroport international Mohammed V de Casablanca ont procédé, vendredi 27 août 2021, à l'interpellation de deux personnes, dont un mineur de 16 ans, pour leur implication présumée dans l'utilisation d'une autorisation exceptionnelle de voyage falsifiée et un faux test Covid-19 (PCR).

Les suspects avaient présenté lors des procédures de contrôle frontalier un faux test Covid et une autorisation exceptionnelle de voyage falsifiée, alors qu'ils s'apprêtaient à quitter le territoire national à bord d'un vol à destination de la Turquie, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), notant que les investigations menées ont confirmé que les documents présentés sont falsifiés.

Les mis en cause ont été soumis à une enquête judiciaire menée par la brigade de la police judiciaire de l'aéroport international Mohammed V, sous la supervision du parquet compétent, afin d'élucider les circonstances de la commission de ces actes criminels, d'identifier et d'interpeller l'ensemble des personnes impliquées, selon la même source.

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la mobilisation des services de la sûreté nationale en vue de lutter fermement contre la falsification des résultats des tests de Covid-19 et pass vaccinal afin d'assurer la sécurité sanitaire de l'ensemble des citoyens et d'accompagner les efforts des autorités publiques dans ce domaine, conclut la DGSN.

Articles similaires