Lutter contre la faim, impératif pour la paix sociale dans le monde

Fatimata Sow Sidibé, représentante du PAM, invitée du webinaire organisé par le Rotary Club de Casablanca

Le Rotary Club de Casablanca, en étroite collaboration avec le District 9010 du Rotary international, a organisé mardi 23 février 2021 un webinaire, à l’occasion du 116e anniversaire du Rotary International et du mois de la Paix et de la prévention/ résolution des conflits, afin de célébrer l’attachement des rotariens à la consolidation de la paix dans le monde.

L’invité d’exception de ce webinaire était David Beasley, le directeur exécutif du Programme Alimentaire Mondial (le PAM étant récipiendaire du prestigieux Prix Nobel de la Paix de 2020), plus grande organisation humanitaire au monde qui travaille pour atteindre l’objectif de la «Faim zéro d’ici 2030» et qui fournit de la nourriture, de l’argent et d’autres formes d’assistance dans les situations humanitaires d’urgence.

N’ayant pas pu participer in extrémis, M. Beasley a désigné Fatimata Sow Sidibé, cheffe du Bureau pour le Maroc et la Tunisie du PAM, pour le représenter. Celle-ci a animé avec brio, pendant plus de deux heures, en présence d’une centaine de rotariens du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie, de la Mauritanie, de la France et de l’Espagne, une conférence sous le thème «Nourriture pour tous: Un impératif pour la paix sociale dans le monde».

Son intervention a porté, notamment, sur la problématique de la famine et de ses répercussions sur la paix dans le monde. Elle a été l’occasion d’apporter un éclairage et de créer une réflexion pour inspirer les rotariens et les jeunes rotaractiens et interactiens sur un sujet qui revêt, aujourd’hui, une importance primordiale pour le devenir de l’humanité. Cet événement d’envergure, qui a été organisé avec succès par Ahmed Benmejdoub, past président du Rotary Club de Casablanca et secrétaire du District 9010, a été aussi l’occasion de rappeler que le Rotary a toujours oeuvré, en partenariat avec les Nations-Unies et ses différents programmes, pour la promotion de la paix dans le monde.

Fatimata Sow Sidibé est intervenue pour évoquer l’impact du changement climatique dont les premiers et grands responsables sont les pays du Nord, considéré comme un facteur principal de la faim dans le monde, du fait des inondations, de la sécheresse et de la désertification qu’il engendre. Elle a cité quelques actions du PAM visant à diminuer la faim induite par ce changement climatique, notamment, le reboisement de certains endroits et la lutte contre la désertification.

Changement climatique
Pour rappel, David Beasley, directeur exécutif du PAM, avait rendu récemment un hommage au Maroc pour son implication dans la sécurité alimentaire en Afrique. Dans cette même lignée, Mme Sow Sidibé a souligné le rôle du Maroc dans la coopération sud-sud et son assistance aux pays subsahariens, notamment en cette période de crise sanitaire en équipements médicaux. Elle a révélé dans ce sens que le PAM réfléchit aux moyens de conclure un accord avec le secteur privé marocain opérant dans le secteur agro-alimentaire pour devenir fournisseur de cette organisation.

Ce webinaire a été une opportunité pour les participants de connaitre les relations étroites qui lient le PAM au Maroc et, notamment, le projet pilote de cantine centrale à Agadir, déployée en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, qui vise à améliorer la nutrition des élèves et qui devrait être répliquée dans plusieurs pays de l’Afrique subsaharienne. Par rapport à ce projet en particulier, les rotariens du Maroc ont montré leur intérêt à participer à sa réussite et à oeuvrer à soutenir les actions du PAM au Maroc.