Expo 2020 Dubaï : Vers de nouvelles opportunités d’investissement dans le secteur agricole

INVESTIR DANS LA DURABILITÉ ALIMENTAIRE

Inciter plus que jamais les opérateurs économiques à opter pour des projets d’investissement vert. Seul gage d’avenir.

Les responsables du ministère de l’agriculture, et à leur tête respectivement Redouane Arrach, directeur de la stratégie et des statistiques, et El Mahdi Arrifi, directeur général de l’Agence de Développement Agricole (ADA) n’ont pas manqué de saisir cette fenêtre de tir qu’est l’Exposition Universelle Expo 2020 Dubaï pour rassurer la communauté internationale d’investissement du climat des affaires qu’offre le Maroc à même de promouvoir les opportunités d’affaires dans le secteur agricole et alimentaire.

Accompagnés de Ghita Ghorfi, directeur général de Morocco Foudex, ils ont eu l’occasion de présenter, au cours de la conférence tenue le 12 octobre 2021, non seulement la stratégie marocaine pour le secteur agricole et la dynamique des exportations agro-alimentaires, mais aussi les opportunités d’investissement dans le secteur. Une conférence dont le thème principal est centré sur la durabilité du système alimentaire («Investing in a Sustainable Food System»).

Un thème d’actualité avec tous les changements climatiques qu’on connait. Heureusement au Maroc, les responsables publics ont pu avoir une vision qui a été mise en place il y a dix ans, à travers le Plan Maroc Vert qui va être aujourd’hui poursuivi avec la stratégie «Generation Green 2020- 2030» qui va pouvoir permettre de consolider cette vision et d’offrir de nouvelles possibilités d’investissement pour le Maroc, qui dispose de «beaucoup d’atouts en termes de diversités et de positionnement à l’international», comme l’ont si bien souligné non seulement Ghita Ghorfi de Foodex mais aussi Redouane Arrach, du ministère de l’agriculture. Prenant la parole à l’ouverture de cette conférence, ce dernier n’a pas manqué, notamment, de mettre en avant l’importance du secteur agricole dans l’économie marocaine, en insistant sur le fait que «tout est lié à l’agriculture».

Environnement des affaires
Lors de cette conférence, El Mahdi Arrifi de l’ADA n’a pas manqué, à son tour, de présenter les nouvelles opportunités d’investissement qu’offre actuellement le Royaume dans le secteur agricole, et susceptibles de répondre aux attentes aussi bien des investisseurs nationaux qu’internationaux. Pour ce faire, l’Agence qu’il dirige fait, d’ailleurs, un effort remarquable non seulement pour mobiliser le foncier, faciliter le processus d’agrégation agricole et accompagner les porteurs de projets agricoles mais aussi pour faire connaitre l’environnement des affaires dans le secteur agro-alimentaire et ce, à travers, un cadre aussi bien incitatif, organisationnel, fiscal, financier et assurantiel des plus adaptés.

Sans oublier tous les efforts mis, en coordination avec «Maroc Foodex», pour faciliter l’accès des différents opérateurs du secteur aux marchés extérieurs, qu’ils soient arabes, européens, américains ou autres. Et comme le Maroc fait plus que jamais face aux défis des changements climatiques, l’ADA est amenée à jouer un rôle stratégique dans la transition vers l’économie verte Le tout dans le cadre d’un développement durable et soutenable.