Explosions à Beyrouth : le bilan monte à 100 morts et 300.000 sans abris

Selon un dernier bilan provisoire de la Croix-Rouge

Beyrouth se réveille abasourdie après les deux explosions survenus hier, mardi 4 août. Selon un dernier bilan provisoire de la Croix-Rouge, plus de 100 personnes ont été tuées et plus de 4.000 blessées.

Selon le gouverneur de Beyrouth, Marwan Aboud, jusqu'à 300.000 personnes sont sans domicile en raison des énormes dégâts. Il a estimé les dommages, qui ont touché selon lui plus de la moitié de la capitale, à plus de trois milliards de dollars.

D'après les autorités, quelque 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium, stockées «sans mesures de précaution» dans le port de Beyrouth, sont à l'origine de la puissance des déflagrations, les pires vécues par la capitale libanaise, malgré son histoire tourmentée, souligne l’AFP.


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger