Exploration gazière et pétrolière à Dakhla: La compagnie israélienne Ratio Petroleum obtient les droits exclusifs

En cas de prospections fructueuses, l’Etat marocain devrait recevoir une redevance de 7% du pétrole découvert à plus de 200 mètres sous les eaux, avec une production de plus de 500.000 tonnes, et 3,5% du gaz naturel,  pour une production de plus de 500.000 mètres cubes.

L’entreprise Ratio Gibraltar, filiale de la compagnie israélienne Ratio Petroleum Partnership, a obtenu les droits exclusifs de recherche et d’exploration de gisements de gaz ou de pétrole sur une superficie de 109.000 kilomètres carrés dans le bloc Atlantique de Dakhla. L’annonce a été faite par le site israélien Energia news, spécialisé dans les énergies, qui précise que c’est le fruit d’un accord signé fin septembre 2021 entre Ratio Petroleum Partnership et l’Office national des hydrocarbures (ONHYM), confirmée mi-cotobre 2021.

En vertu de cet accord, Ratio Gibraltar pourra y effectuer ses recherches d’hydrocarbures jusqu’à des profondeurs d’eau de 3.000 mètres. Cette convention de 14 pages prévoit également la signature d’une entente de recherche et de production entre les eux parties, sur la base des résultats de l’étude faite par la compagnie, souligne le portail d’informations. Elle détaille aussi les conditions d’octroi des licences d’exploitation et de production de pétrole et de gaz à l’entreprise.

Pour que l’accord entre l’Onhym et la compagnie israélienne entre vigueur, il faudrait qu’il obtienne d’abord le feu vert du ministère marocain de l’Energie et des Mines, mais aussi l’approbation de la Commission d’audit et de partenariat. L’ ultime étape avant le début des explorations dans les gisements offshores de la région de Dakhla. Une opération qui loin d’être aisée, si l’on sait que les recherches liées au gaz et au pétrole nécessitent plusieurs années de travail et le résultat est loin d’être garanti.

En cas de prospections fructueuses, l’Etat marocain devrait recevoir une redevance de 7% du pétrole découvert à plus de 200 mètres sous les eaux, avec une production de plus de 500.000 tonnes, et 3,5% du gaz naturel,  pour une production de plus de 500.000 mètres cubes, conformément aux dispositions de la législation nationale.

Cet accord entre entre l’Office national des hydrocarbures et Ratio Petroleum Partnership intervient plus de neuf mois après la signature de l’accord tripartite entre le Maroc, Israël et les Etats-Unis dans plusieurs domaines.

Il survient aussi dix mois après une rencontre en visioconférence qui avait réuni le 14 janvier 2021 le ministre israélien de l’Énergie, Yuval Steinitz, son homologue marocain Aziz Rabbah, et ceux du Soudan, de Bahreïn et des Émirats arabes unis, de l’Égypte et des États-Unis. Parmi les sujets abordés, les investissements dans la recherche et le développement énergétiques.