Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf

A cause des activités criminelles et terroristes du polisario

La crise sécuritaire dans les camps de Tindouf s'est aggravée dernièrement en raison de l’implication des éléments du «polisario» dans des activités de crime organisé et leurs relations avec des organisations terroristes au Sahel, a souligné Mohamed Tayyar, chercheur en études politiques.

Cette crise a suscité une méfiance de la population envers les prétendues institutions sécuritaires, notamment après la révélation d'informations selon lesquelles ces organes couvraient des criminels ou les aidaient à fuir, outre la perte de lots d’armes de leurs sièges, a indiqué le chercheur dans un entretien accordé à la MAP. Concernant les dangers de l’implication des éléments du «polisario» dans des activités de crime organisé et de terrorisme, Tayyar a précisé que plusieurs sites d’information relevant des activistes du polisario affirment que les cinq camps de Tindouf connaissent une propagation du crime organisé, en relation avec des entités terroristes de la région du Sahel, ainsi qu'un contrôle de la part de bandes de trafiquants des territoires des camps de Tindouf.

Les mêmes sites révèlent l’implication des responsables du «polisario» dans le trafic en tous genre, à savoir le détournement des produits destinés par les organisations humanitaires à la population de Tindouf, le trafic des denrées alimentaires subventionnées venant de l’Algérie, du carburant, des drogues et des armes, ainsi que la traite d'êtres humains, a fait savoir le chercheur qui vient de soutenir une thèse de doctorat sous le thème «la crise sécuritaire dans la région du Sahel et ses dangers sur la sécurité nationale marocaine».

S’agissant du rôle de l’Algérie dans ce qui se passe actuellement dans les camps de Tindouf, le chercheur a rappelé que lors de la formation de ces camps, aux premières années du conflit maroco-algérien autour du Sahara, le régime algérien avait enlevé plusieurs citoyens marocains sahraouis et leur a interdit, des années après, de travailler sur le territoire algérien et d’intégrer la population du Sud.

Avec MAP


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger