Les Européens célèbrent leur retour à la vie normale

PÉRIODE POST-COVID

Français, Espagnols, Anglais et Italiens ont entamé une phase décisive dans la gestion de la pandémie. Ils ont levé la plupart des restrictions sanitaires et rouvert tous les lieux de détente (cinémas, théâtres, stades…) au grand bonheur des populations.

Alors que les Marocains sont toujours contraints de rester confinés chez eux à partir de 20 heures du soir et que tous les lieux de détente (salles de cinéma, théâtres, salles de sport) sont encore maintenus fermés depuis plus d’un an, les Européens retrouvent enfin la liberté. Les Français sont les premiers à célébrer cet événement.

C’est ainsi que le président français, Emmanuel Macron, et son Premier ministre, Jean Castex, ont pris, mercredi 19 mai 2021, un très médiatique café en terrasse non loin de l’Elysée pour illustrer, selon les mots du chef de l’Etat, «un petit moment de liberté retrouvée». Fermés depuis le 30 octobre 2020, soit plus de six mois et demi, les cafés et les restaurants sont de nouveau autorisés à servir leurs clients à partir de ce mercredi, avec une jauge de 50% et autour de tables de six personnes maximum.

Succès de la vaccination
Avec cette nouvelle étape de déconfinement, cinémas, théâtres et musées peuvent désormais accueillir de nouveau le public, comme l’ensemble des commerces, avec des jauges maximales de fréquentation. Cette phase est marquée également par le décalage de l’heure de début du couvre-feu, qui passe de 19 heures à 21 heures.

Les Français pourront ainsi respirer un nouvel air de liberté après plusieurs mois de restrictions, imposées par une flambée de la pandémie du Covid-19 et accentuée par la propagation des nouveaux variants du virus plus contagieux. D’autres pays européens ont annoncé leur retour progressif à la vie normale. L’Espagne et l’Angleterre ont permis, dès lundi 17 mai, le retour du public aux stades.

Un événement attendu par les Espagnols et les Anglais, dont les championnats de football sont réputés parmi les plus médiatisés et les plus chauds dans le monde. Loin de l’Europe, en Amérique du Nord, au Canada, le temps est aussi à la réouverture. Terrasses rouvertes, fin du couvre-feu, festivals autorisés: le Premier ministre du Québec, l’une des provinces canadiennes les plus touchées par la pandémie de coronavirus, a annoncé, mardi 18 mai, la levée des mesures de confinement grâce, notamment, au succès de la campagne de vaccination.

Les terrasses des restaurants ont ainsi rouvert dans toute la province, les déplacements entre régions sont de nouveaux autorisés et les stades et salles de spectacle en extérieur pourront accueillir jusqu’à 2.500 personnes par groupes étanches de 250.

Qu’en est-il des Marocains, dont le gouvernement dirigé par Saâd Eddine El Othmani se mure dans son mutisme et son sommeil? Pourquoi continue-t-il à maintenir les Marocains «en résidence surveillée», alors que la situation sanitaire dans le pays ne cesse de s’améliorer depuis plusieurs semaines et que les décès sont presque proches de zéro? S’il a montré quelques signes de bonne gestion pendant les toutes premières semaines de la pandémie, il a fini par s’engouffrer dans son incompétence, plongeant ainsi tout le pays dans une crise économique et sociale non seulement inédite mais explosive.

Articles similaires