Une extension d'un an pour Europa Oil & Gas au large d'Inezgane

EXPLORATION PÉTROLIÈRE

L’ONHYM vient d’accorder une extension d’un an pour Europa Oil & Gas à Inezgane. Le britannique, qui exploite cette licence depuis novembre 2019, pourra désormais accélérer ses travaux techniques avant d’entamer ceux de forage.

Europa Oil & Gas reprend ses travaux de recherches dans la zone offshore d’Inezgane, près d’Agadir. Des travaux quasiment interrompus à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19. D’ailleurs, à cause de cette situation exceptionnelle, l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) vient de lui accorder une extension de son permis d’un an supplémentaire, soit d’ici novembre 2022.

L’explorateur pétrolier a annoncé qu’il devra ainsi débuter son programme de réduction des risques au niveau de 30 prospects qui recéleraient près de 10 milliards de barils de ressources pétrolières, selon les dernières estimations du groupe. La licence d’Inezgane, qui couvre une superficie de 11.228 kilomètres carrés dans le bassin d’Agadir, a été octroyée en novembre 2019 et a été décrite par Europa Oil & Gas comme une licence disposant d’un «énorme» potentiel.

«Les travaux en cours se concentrent sur le retraitement sismique et la réduction des risques des prospects et des pistes qui ont été cartographiés à ce jour. Le plan prévisionnel est de constituer un solide inventaire de prospects et, sous réserve des résultats, de chercher des partenaires pour le début des forages de puits. Un processus de farm-out sera officiellement lancé après l’achèvement du programme de travail technique. Des discussions sont menées avec trois entreprises qui ont exprimé leur intérêt pour Inezgane», déclare Europa Oil & Gas.

Rappelons que la durée initiale du permis d’Inezgane était de huit ans comprenant trois phases d’exploration, dont une phase initiale de deux ans. Suite à l’extension, la phase initiale durera désormais trois ans et la durée du permis Inezgane sur les trois phases d’exploration est désormais de neuf ans. A l’issue de la phase initiale, Europa a la possibilité de s’engager à forer un puits d’exploration ou de renoncer au permis.

«Nous sommes reconnaissants aux autorités marocaines pour leur réponse rapide aux défis posés par la pandémie mondiale et plus particulièrement de nous avoir accordé une prolongation d’un an de la phase initiale du permis d’Inezgane. Ce dernier couvre une vaste zone dans le bassin d’Agadir et, si de nombreux travaux ont déjà été réalisés malgré la crise du Covid-19, cette extension nous permettra de tirer profit et exploiter les résultats encourageants observés à ce jour.

Grâce à cette extension, nous nous concentrons désormais sur l’achèvement du travail technique avant de trouver un ou des partenaires avec lesquels nous pouvons travailler pour réaliser le potentiel substantiel de la licence», souligne Simon Oddie, PDG d’Europa Oil & Gas.


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger