Etats-Unis: un enfant d'origine palestinienne poignardé à mort par un extrémiste américain


Un enfant américain d’origine palestinienne âgé de 6 ans a été poignardé à mort, dimanche près de Chicago, par un homme de 71 ans. L’assaillant a également attaqué une jeune femme âgée de 32 qui serait la mère du garçon tué. Cette dernière devrait survivre, selon un communiqué du bureau du shérif du comté de Will, dans l'Illinois, qui a qualifié l'attaque d'"odieuse".

"Les enquêteurs ont pu déterminer que les deux victimes de cette attaque brutale ont été ciblées par le suspect parce qu'elles sont musulmanes et en raison du conflit en cours au Proche-Orient impliquant le Hamas et les Israéliens", indique le communiqué, qui précise que la tuerie a eu lieu à environ 64 kilomètres à l'ouest de Chicago.


Le tueur a été inculpé pour meurtre et crimes de haine dimanche après avoir assené pas moins de 26 coups de couteau à un enfant. Celui-ci est mort à l’hôpital. La seconde victime, une jeune femme, a réussi à appeler le 911 tout en repoussant son assaillant.

"Les adjoints ont localisé les deux victimes à l'intérieur de la résidence, dans une chambre à coucher. Les deux victimes présentaient de multiples blessures par arme blanche à la poitrine, au torse et aux extrémités supérieures", précise le communiqué du shérif.

Lors de l'autopsie, un couteau militaire dentelé avec une lame de 15 cm a été retiré de l'abdomen de l'enfant.

Le responsable du bureau du Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) , Ahmed Rehab, a déclaré à la presse que l'assaillant avait frappé à la porte des victimes et d'abord tenté d'étouffer la femme en lui disant : "Vous, les musulmans, vous devez mourir", citant des SMS envoyés par la femme au père du garçon assassiné depuis son lit d'hôpital.

Depuis le déclenchement, le 7 octobre, des affrontement entre les groupes armés palestiniens, notamment le Hamas, et L'armée israélienne, 2808 Palestiniens ont été tués et au moins 10 950 ont été blessés dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie, selon un bilan publié ce lundi 16 octobre par le ministère palestinien de la Santé.

Côté israélien, le dernier bilan officiel fait état de 1400 morts, ainsi que 199 otages retenus prisonniers par le Hamas. 

Articles similaires