QUAND L’ETAT MET LE PAQUET POUR DYNAMISER LE TOURISME INTERNE

REPRISE DE L’ACTIVITÉ TOURISTIQUE

La réussite de cette période difficile passe nécessairement par le respect du protocole sanitaire basé sur une série de mesures préventives comme la limitation à 50% de la capacité d’accueil, le respect de la distanciation sociale, le port du masque et la stérilisation régulière des unités hôtelières.

La reprise de l’activité touristique s’avère certes difficile dans le contexte actuel de la crise sanitaire, mais son poids dans l’économie demeure stratégique. Sans le tourisme, l’économie ne rebondira pas alors que l’agriculture est laminée par la sécheresse et que les transferts financiers des MRE vers le Maroc sont freinés par le Covid-19. Pour montrer toute la priorité accordée à l’activité touristique, le ministère de l’intérieur a mis les petits plats dans les grands en recevant dans ses locaux, à Rabat, vendredi 10 juillet 2020, tous les opérateurs touristiques.

Présidée par le ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit, en présence de la ministre du tourisme, Nadia Fettah Alaoui, et le ministre de la santé, Khalid Aït Taleb, la réunion a été un véritable séminaire au cours duquel les opérateurs touristiques ont reçu des signaux positifs forts les incitant à reprendre le plus tôt possible l’activité hôtelière.

M. Laftit axe ses propos sur la reprise de l’activité touristique interne, la réouverture des établissements touristiques, la reprise des vols internes, l’ouverture des plages, la reprise des déplacements entre les zones d’allégement 1 et la reprise du transport ferroviaire et routier interurbain.

Ces mesures sont renforcées par la décision permettant aux citoyens marocains ainsi qu’aux résidents étrangers au Royaume et leurs familles d’accéder au territoire national, à partir du 14 juillet 2020 à minuit par voies aérienne et maritime. Cela permettra de promouvoir le tourisme national durant la période estivale, au même titre que le tourisme interne, qui fait partie des priorités du Royaume depuis plusieurs années. La réussite de cette étape passe par le respect du protocole sanitaire mis en place à cet effet et basé sur une série de mesures préventives comme la limitation à 50% de la capacité d’accueil, le respect de la distanciation sociale, le port du masque et la stérilisation régulière des unités hôtelières et des bagages des clients à leur arrivée. Il est également nécessaire de continuer à faire des tests en laboratoire pour le personnel des établissements hôteliers avant la reprise du travail.

À cet égard, des commissions locales mixtes composées d’autorités locales et de représentants des ministères de la Santé et du Tourisme, des représentants des services de sûreté et des représentants des professionnels du secteur, ont été mise en place pour assurer le suivi du contrôle de la situation des unités hôtelières et touristiques et les sensibiliser à l’importance de respecter les mesures sanitaires préventives.

Pour sa part, la ministre du tourisme, Nadia Fettah Alaoui, explique que la reprise de l’activité touristique est corollaire à la préservation de la santé des citoyens. À cet effet, le ministère a mis en place un guide avec des mesures préventives pour préserver la sécurité sanitaire de l’ensemble des professionnels du secteur touristique. Ce guide, réalisé sur la base des meilleures expériences et pratiques internationales, concerne l’ensemble des installations des institutions d’hébergement touristique (réceptions, restaurants, cuisines, administrations, bagages ...), en plaçant la santé des touristes et du personnel du secteur à la tête des priorités.


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger