L'etat instaure un nouveau mécanisme de garantie géré par la CCG

LES ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ

Les entreprises, qui souffrent de problèmes de trésorerie provoqués par une baisse conséquente de leur activité suite à la crise du Coronavirus, peuvent désormais pousser un ouf de soulagement. Le ministère de l’Economie et des Finances vient de mettre en place, dans le cadre du comité de veille économique, d’un nouveau mécanisme de garantie baptisé, « Damane Oxygène ». Géré par la Caisse centrale de garantie, que dirige Hicham Serghini Zanati, ce nouveau mécanisme permet de garantir tous les crédits bancaires destinés aux entreprises pour faire face à leurs besoins de trésorerie. Cette garantie couvre jusqu’à 95% du crédit demandé.

Le montant global de ces financements peut aller jusqu’à 20 millions de dirhams. Pour les entreprises, qui ne disposent de lignes de financements à court terme, ce découvert exceptionnel peut atteindre 5 millions de dirhams. Ce nouveau mécanisme de garantie est destiné essentiellement aux très petites entreprises, aux PME et les entreprises de taille intermédiaire dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 200 millions de dirhams. Un niveau qui exclut les grandes entreprises. Car ce sont bel et bien les petites et moyennes entreprises qui se retrouvent exposées en premier lieu à la crise du Coronavirus


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger