L’Espagne s'engage sur la reconnaissance automatique des diplômes marocains de formation professionnelle


Les gouvernements espagnol et marocain s'efforcent d'établir l'homologation automatique des titres de formation professionnelle (FP) des deux pays et de faciliter la mobilité des travailleurs, ainsi que de créer des doubles diplômes au Maroc reconnus dans les deux pays.

Tels sont les aspects abordés au sein de la commission mixte mise en place jeudi 4 mai 2023 à Rabat, coïncidant avec la visite au Maroc de la secrétaire générale du ministère espagnol de l’Education et de la formation professionnelle, Clara Sanz, faisant suite à l'un des accords signés lors du sommet hispano-marocain tenu en février dernier à Rabat.


Comme Clara Sanz l'a expliqué à EFE après la réunion, la commission, composée de techniciens des deux pays, se réunira deux fois par an. L'un des enjeux, a-t-elle dit, est d'arriver à "une reconnaissance quasi automatique des diplômes de FP", qui rendra possible la mobilité et évitera "à de nombreux jeunes qui veulent se déplacer d'un pays à l'autre d'attendre des mois durant la reconnaissance". Cette reconnaissance facilitera, a-t-elle ajouté, "la migration professionnelle" et ouvrira les portes aux Marocains pour accéder au marché du travail espagnol.

Une autre question abordée est la possibilité de créer des sections espagnoles dans les centres de formation professionnelle marocains dans lesquelles les étudiants obtiendraient un double diplôme valable en Espagne et au Maroc. Ces étudiants pourraient travailler en Espagne avec leur diplôme, mais ils auraient également la possibilité d'être employés dans des entreprises espagnoles au Maroc.

Articles similaires