Espagne : Modification des conditions d'accès pour les voyageurs en provenance du Maroc

Les voyageurs marocains en destination de l’Espagne devront désormais présenter un certificat de vaccination (pass vaccinal) contre le covid-19, un certificat de rétablissement ou un test négatif en vertu d’un nouvel arrêté.

En effet, l’Espagne a procédé à une nouvelle mise à jour des mesures pour les voyageurs en provenance du Maroc. Publiée dans le Journal officiel de l’État (BOE), il s’agit d’une modification de l’arrêté du 17 juillet 2020 fixant les critères d’application d’une restriction temporaire de voyages non essentiels depuis des pays tiers vers l’Union européenne et les pays associés Schengen pour des raisons d’ordre et de santé publics en lien avec la pandémie du Covid-19, selon le média espagnol El Faro de Melilla.

«Les changements prendront effet jusqu’au 15 novembre 2022 à minuit, sans préjudice de leur éventuelle modification pour répondre à un changement de circonstances ou à de nouvelles recommandations au niveau de l’Union européenne», explique la même source.

D’ailleurs, pour la frontière terrestre entre l’Espagne et le Maroc, le nouvel arrêté précise que l’accès «est refusé à tout ressortissant d’un pays tiers, à l’exception de ceux qui remplissent les conditions requises pour se rendre dans le reste de l’espace Schengen et des travailleurs frontaliers munis d’une carte d’identité d’étranger en vigueur, le récépissé de demande de la carte ou du visa spécifique pour Sebta ou Mélilia».

Quant aux arrivées en Espagne par les frontières aériennes ou maritimes, le nouveau texte modifie également «les critères applicables pour refuser l’entrée pour des raisons d’ordre public et de santé publique en raison de la pandémie.»

H. C.