Espagne : Albares défie le leader du PP de tenir un débat sur le Maroc avec Pedro Sanchez


Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, lance un défi, un débat en face à face, avec un représentant du parti populaire (PP) sur la politique internationale. Cela intervient après les déclarations du leader populaire Alberto Núñez Feijóo qui a affirmé ignorer l'accord avec le Maroc sur le changement historique de la position de l'Espagne dans le dossier du Sahara, rapporte le média espagnol Elindependiente le 20 juin 2023.

« Tous les Espagnols connaissent tous les accords issus de la rencontre hispano-marocaine du 7 avril de l'année dernière », a indiqué M. Albares avant de souligner qu' «ils sont reflétés dans des documents qui se trouvent sur le site de La Moncloa ». Une situation pour laquelle il a demandé au PP de « désigner toute personne » pour débattre avec lui « de politique internationale ou de politique européenne » et, bien sûr, de dire « quand il veut débattre avec le président du gouvernement », Pedro Sánchez .


Le ministre des Affaires étrangères a fait ces déclarations dans le cadre du processus d'Aqaba qui se tient à Cordoue en présence des Rois d'Espagne et de Jordanie, Felipe VI et Abdallah II. Selon lui, « l'ignorance » de Feijóo de la position espagnole vis-à-vis du Maroc est un « nouveau canular » et, dans ce cas, "particulièrement grave".

Albares insiste sur le fait que Feijóo « voulait être faux ou c'était par pure ignorance ». Dans les deux cas, a-t-il ajouté, « cela le rend incapable d'être président du gouvernement » puisque « la première priorité de la politique étrangère espagnole est le Maroc ».

Articles similaires