L'Espagne s'apprête à accueillir 14.000 travailleuses saisonnières agricoles marocaines

La province de Huelva, en Espagne, s’apprête à accueillir quelque 14.000 ouvrières agricoles marocaines afin de pallier le manque en main d’œuvre qui grandit d’année en année.

Selon Europa Press, le comité régional de suivi de l’Accord sur la régulation, la coordination et l’intégration sociale et professionnelle des flux migratoires dans la campagne agricole a demandé au gouvernement le recrutement de 3.000 nouvelles ouvrières saisonnières, en plus des 11.000 saisonnières marocaines qui retourneront en Espagne, soit 14.000 en tout.

Dans un communiqué, les coopératives alimentaires et agricoles de la province de Huelva jugent ce chiffre insuffisant, car «le nombre d’ouvrières prévu est bien inférieur aux besoins de main-d’œuvre devant assurer la récolte des fraises et des fruits rouges dans la province».

Ils estiment que «le nombre de contrats a diminué. Ce qui risque de pénaliser la stratégie visant à améliorer la productivité dans les cultures de la région». En effet, avant la crise du Covid, la région devait en principe recruter plus de 17.000 ouvrières saisonnières du Maroc, précisent-ils.