BP swipe-970x250

L’Espace d’exposition de la mémoire d’Ibn Battouta opérationnel

L’attractivité touristique de Tanger se renforce

L’ouverture de cet espace et la rénovation du tombeau d’Ibn Battouta permettent aujourd’hui de rendre hommage à ce personnage légendaire tangérois

L’Espace d’exposition de la mémoire d’Ibn Battouta, à Borj En-Naâm (Médina de Tanger), a ouvert ses portes jeudi 3 février 2022, l’occasion de rendre hommage à ce personnage légendaire Tangérois. Ce site historique, qui était délaissé et dans un état délabré, a été restauré et réhabilité en 2021 par la Société d’aménagement pour la reconversion de la zone portuaire de Tanger (SAPT), dans le cadre du programme de réhabilitation et de valorisation de l’ancienne Médina de Tanger (2020-2024). Il vient ainsi enrichir l’offre touristique et culturelle de la ville de Tanger et améliorer son attractivité à l’échelle nationale et internationale.

«Cet espace d’exposition est dédié à la mémoire d’Ibn Battouta, ce grand voyageur qui a sillonné le monde, et à travers lui on raconte aussi l’histoire du Maroc», a déclaré le PDG de la SAPT, Mohammed Ouanaya, notant que ce projet, d’un montant (réhabilitation et aménagements scénographiques) de 15 millions de dirhams, s’inscrit dans le cadre du programme de réhabilitation et de valorisation de l’ancienne médina de Tanger, initié par SM Mohammed VI, et du projet de reconversion de la zone portuaire de Tanger-Ville. Cet espace contribuera, certainement, au renforcement de l’attractivité touristique de la ville de Tanger, en lui permettant, à terme, d’occuper la place qui lui échoit dans la Méditerranée et à l’échelle internationale, en particulier dans le domaine du tourisme.

Pour sa part, le directeur de la SAPT, Driss Benabad, a précisé que cet espace d’exposition redonne une place de choix au célèbre Ibn Battouta, grand voyageur, explorateur, diplomate et homme religieux, qui compte à son actif près de 25 ans de voyages (entre 1329 et 1354), plus de 100.000 km parcourus et 38 pays visités. «La SAPT a adhéré pleinement à cette dynamique en faisant de ce programme une composante maîtresse du projet de reconversion, à travers la réalisation d’un projet ambitieux de restauration et de mise en valeur de la Médina, notamment le Borj En-Naâm, situé au Nord-Ouest de la Kasbah», a-t-il fait savoir, notant que l’ouverture de cet espace et la rénovation du tombeau d’Ibn Battouta permettent aujourd’hui de rendre hommage à ce personnage légendaire tangérois.

Ce projet a pu voir le jour grâce à l’implication et au soutien du Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et la contribution de l’ensemble des acteurs concernés dont l’Agence pour la promotion et le développement du Nord, la Direction des domaines de l’État, la délégation de la Culture, les architectes, les acteurs de la société civile…, a indiqué M. Benabad, notant que ce projet comporte notamment un espace d’exposition de la mémoire d’Ibn Battouta et une grande esplanade au niveau de ce Borj, qui date du 18e siècle.

 

Articles similaires