Energie solaire : l'IFC et le groupe OCP s'allient pour une agriculture plus verte


International Finance Corporation (IFC) et le Groupe OCP, acteur majeur du marché des engrais phosphatés, unissent leurs forces, ce 12 avril 2023, pour édifier quatre centrales solaires au Maroc, annonce un communiqué. Ce partenariat, comprenant un prêt vert de 100 millions d’euros, a pour objectif de fournir de l’énergie aux installations industrielles d’OCP, tout en diminuant son empreinte carbone et en stimulant la production d’engrais écologiques.

Les centrales solaires, d’une capacité totale de 202 Méga Watts (MW), seront implantées à Benguérir et Khouribga, où se situent les principales réserves de phosphate marocaines. Elles alimenteront directement les sites industriels d’OCP en énergie propre. OCP Green Energy S.A., filiale créée en 2022, sera chargée de la mise en oeuvre et du développement des activités de production d’énergie renouvelable du groupe.

Intégré au Programme d’Investissement Vert de 13 milliards de dollars du Groupe OCP, ce prêt vert ambitionne d’augmenter la production d’engrais verts grâce aux énergies renouvelables. Le projet permettra de diminuer les émissions du Groupe d’environ 285 000 tonnes d’équivalent de dioxyde de carbone (tCO2e) annuellement.


Mostafa Terrab, Président-Directeur Général du Groupe OCP, a déclaré : « Cet accord inédit illustre notre engagement en faveur de la transition agricole mondiale. Investir dans des énergies renouvelables fiables et compétitives est un pilier essentiel du plan d’investissement d’OCP pour atteindre nos objectifs ambitieux en matière d’engrais verts durables. »

Les centrales solaires renforceront la compétitivité globale du Groupe OCP et sa production d’engrais à faible teneur en carbone. D’ici 2027, OCP envisage de satisfaire 100 % de ses besoins en électricité grâce à l’énergie éolienne, solaire et la cogénération. Les centrales contribueront également à la diversification du secteur électrique marocain.

Ce projet s’inscrit dans la mission de l’IFC d’aider les pays en développement à mobiliser des capitaux privés pour réaliser des projets respectueux de l’environnement et décarboniser leurs économies. Il fait également partie de la Plateforme Mondiale pour la Sécurité Alimentaire de l’IFC, un mécanisme de financement de 6 milliards de dollars conçu pour soutenir la production alimentaire durable.

En 2021, l’IFC avait octroyé un prêt de 100 millions de dollars à OCP Africa, filiale du Groupe OCP, afin d’accroître la disponibilité des engrais sur le continent africain et de promouvoir la formation aux bonnes pratiques agricoles dans plusieurs pays. Ce nouveau partenariat renforce la coopération entre les deux institutions et témoigne de leur engagement partagé en faveur de la durabilité et de la sécurité alimentaire.

Articles similaires