L’EMPLOI DES JEUNES À LA DÉRIVE

IL EST URGENT D’AGIR POUR ÉVITER L’ÉMERGENCE D’UNE “GÉNÉRATION DU CONFINEMENT”

Une étude mondiale sur «Les jeunes et le Covid-19» couvrant pas moins de 112 pays, dont le Maroc, et réalisée, du 21 avril au 21 mai 2020, par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et des partenaires de l’Initiative mondiale sur l’emploi décent des jeunes, a fait apparaitre que «plus d’un jeune sur six interrogés a arrêté de travailler depuis l’apparition du Covid-19».

Pour ceux qui ont gardé leur emploi, «les heures de travail ont chuté de 23 pour cent». De plus, environ «la moitié des jeunes étudiants font état d’un retard probable dans la réalisation complète de leurs études tandis que 10 pour cent d’entre eux s’attendent à ne pas être en mesure de les terminer». En utilisant une échelle de bien-être psychique standardisée, les auteurs de l’étude ont constaté que «plus de la moitié des jeunes faisant partie de l’enquête sont désormais susceptibles de souffrir d’anxiété ou de dépression depuis le début de la pandémie du Covid-19». Les jeunes sont, ainsi, les principales victimes des conséquences socio-économiques de la crise sanitaire. Il existe donc un risque que leurs vies professionnelles soient marquées à jamais, conduisant à une «génération du confinement».

Par ailleurs, les derniers chiffres de l’OIT montrent que les jeunes sont touchés de manière disproportionnée par la crise du Covid-19, en raison de soubresauts multiples qui vont des perturbations dans le domaine éducatif et dans la formation, à des pertes d’emploi en passant par des difficultés à trouver du travail. Il est, donc, plus que jamais nécessaire de prendre des mesures politiques immédiates, à grande échelle et ciblées en matière d’emploi, combinées à des politiques macro-économiques de soutien, afin d’empêcher la jeunesse d’aujourd’hui de devenir une «génération du confinement». Les gouvernements ne doivent pas proposer n’importe quelles mesures, mais des solutions complètes qui associent aussi bien le soutien dans le domaine de l’éducation et du développement des compétences couvrant les aptitudes digitales et l’apprentissage en ligne, que la formation par le travail, l’entreprenariat, la protection sociale et l’amélioration des droits au travail et des conditions de travail pour les jeunes.

La mise en place de ces programmes de grande envergure de garanties d’emploi et de formation constitue une solution complète tout à fait réalisable pour les jeunes hommes et les jeunes femmes. «Le programme de garanties-jeunes» de l’Union européenne est, à cet effet, un exemple d’instauration d’une mesure à contre-courant en temps de crise qui permet une intervention exhaustive et rapide pour protéger les jeunes de l’exclusion à long terme du marché du travail. En combinant soutien à l’entrée et au retour à l’éducation à la formation et/ou à l’emploi pour des jeunes qui risquent d’être laissés-pour-compte lors de la stabilisation macro-économique, de tels programmes peuvent promouvoir la reprise de l’emploi en général.


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger