Émeutes à Dublin suite à une attaque au couteau attribuée à un ressortissant algérien


La capitale irlandaise, Dublin, est sous haute tension depuis qu'a été perpétrée à proximité d'une école une attaque au couteau où quatre personnes, dont trois enfants, ont été blessés et que certaines sources attribuent à un ressortissant algérien.

Ce sont ainsi pas moins de 500 émeutiers qui se sont livrés, dans la soirée du jeudi 23 novembre 2023, à des actes de pillage dans un quartier du centre de la ville connu pour abriter de nombreux migrants. De premières estimations officielles font état de dizaines de millions d'euros de dommages. Trente-quatre personnes ont, selon les chiffres communiqués par la police, été arrêtées.

Réagissant à ces incidents, le premier ministre irlandais, Leo Varadkar, n'a pas mâché ses mots. Il les a qualifiés de « honte à Dublin, honte à l'Irlande ».

Selon les autorités irlandaises, l'Irlande ferait actuellement face à une « extraordinaire explosion de violence » de la part de l'extrême droite, qui vise à limiter la présence migratoire dans le pays. C'est cette extrême droite qui aurait, justement, « exacerbé la situation », selon le propos tenu, lors d'un point presse, par le commissaire Drew Harris.


La police n'a, en revanche, pas confirmé la nationalité du principal suspect, arrêté dans la foulée de l'attaque. Tout ce que l'on sait de lui pour le moment est qu'il est âgé d'une cinquantaine d'années et que cela fait plus de vingt ans qu'il vit en Irlande, dont il avait fini par acquérir la nationalité.

 

Dans les rangs des victimes, une fille de cinq ans et une femme âgée d'une trentaine d'années seraient « gravement » blessées.

 

Articles similaires