Eliminatoires CAN 2023 : Focus sur les adversaires du Maroc

Le Maroc partage le groupe K des éliminatoires de la CAN Côte d’Ivoire 2023 ave l’Afrique du Sud, le Zimbabwe et le Liberia. Un groupe où les Lions de l’Atlas sont considérés comme les grands favoris. Mais ils ne devraient surtout pas minimiser leurs adversaires pour éviter des désagréables surprises. Justement, faisons connaissances avec ces sélections. D’abord, l’Afrique du Sud. Les Bafana-Bafana présentent, ces dernières années, des performances en dents de scie. Après avoir ébloui les spécialistes du football africain durant les années 90, avec en toile de fond une CAN remportée à domicile en 1996, les représentants de la nation arc-en-ciel se sont quasiment éclipsés du gotha du football continental et peinent à sortir de l’eau. Dernière illustration en date, leur non-participation à la dernière CAN camerounaise. Pis, les Sud-Africains, 69e au classement FIFA, ont raté quatre tournois entre 2010 et 2021. Sur le banc depuis le 5 mai 2021, Hugo Broos tente de relancer la machine. Il s’appuie sur un noyau composé majoritairement de jeunes joueurs locaux évaluant dans le championnat professionnel sud-africain à l’instar du milieu de terrain Goodman Mosele sociétaire du club Orlando Pirates. Le sélectionneur, vainqueur de la CAN 2017 avec le Cameroun, a d’ailleurs réagi après ce tirage en déclarant que «le Maroc est clairement la meilleure équipe de ce groupe. Ils étaient à la CAN au mois de janvier et possèdent une très belle équipe».

Le Zimbabwe est nettement plus en forme que les coéquipiers de Percy Tau (Al-Ahly), puisqu’il a disputé les trois Coupes d’Afrique. Placés dans le groupe du Sénégal, de la Guinée et du Malawi lors de la dernière édition, les Warriors avaient terminé 4e avec trois points, grâce une victoire devant la Guinée (2-1). Le bilan des confrontations plaide en faveur du Maroc avec trois victoires et un nul. Les coéquipiers de Musona risquent de pas participer à ces éliminatoires puisque leur Fédération a été suspendue par la FIFA de toute activité liée au football pour cause d’ingérence de l’Etat. Ils seront éliminés de ces joutes si cette suspension n’est pas levée deux semaines avant la première journée. Conséquence, seul le premier du groupe sera qualifié à la CAN.

Enfin, le Liberia, 149e au classement FIFA. Un adversaire inconnu des hommes de Vahid Halilhodzic, aucune confrontation entre les deux équipes dans l’histoire. Les compatriotes du président George Weah ne devraient pas être un casse-tête pour le Maroc, puisque leur dernière participation à une CAN remonte à 2002 et ils n’ont jamais dépassé le premier tour. L’effectif est composé de professionnels évoluant en Europe et dans le championnat local, notamment au LPRC Oilers, club qui a été éliminé au 2e tour de la présente édition de la Ligue des champions CAF par le Raja. Les premières et deuxièmes journées de ces éliminatoires se disputeront durant les fenêtres FIFA du 30 mai et du 14 juin 2022.

 

 

 

 

Articles similaires