El Haddadi bientôt en renfort de la sélection?

FOOTBALL

Grâce au lobbying de Fouzi Lekjaâ, Munir El Haddadi pourrait enfin bientôt revêtir le maillot des Lions de l’Atlas.

En faisant changer les règles de la FIFA de sorte à pouvoir permettre à Munir El Haddadi de rejoindre à l’avenir l’équipe du Maroc, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaâ, a sans doute réussi un de ses principaux coups de maître depuis son élection à la tête de l’instance suprême du ballon rond national en avril 2014. Car la chose a dû, comme on peut l’imaginer, nécessiter un travail de lobbying de tous les instants dans l’ombre.

M. Lekjaâ en est, ceci étant, coutumier, lui qui a su tisser sa toile, au cours des dernières années, dans le milieu du football international et surtout en Afrique, au point d’être désormais annoncé comme le probable futur président de la Confédération africaine de football (CAF).

Dans le détail, les nouveaux amendements de la FIFA permettront à quiconque n’a pas disputé plus de trois matchs avec l’équipe A d’une sélection, dont aucun match de phase finale, et avait moins de 21 ans de pouvoir changer, après trois ans, les couleurs pour lesquelles il évolue au niveau international. Des critères que remplit parfaitement El Haddadi, dont la seule et unique rencontre sous la tunique de l’équipe d’Espagne date déjà du 5 septembre 2014 et l’opposition qu’avait eue à l’époque la voisine ibérique avec l’actuelle Macédoine du Nord en éliminatoires du Championnat d’Europe des nations.

Précédentes dispositions La natif de San Lorenzo de El Escorial, dans la communauté de Madrid -le 1er septembre 1995-, n’avait alors disputé que treize minutes, mais selon les précédentes dispositions, il ne pouvait plus changer de sélection du moment qu’il s’agissait d’un match officiel. Le tribunal arbitral du sport (TAS), que la FRMF avait saisi en août 2017 pour permettre à El Haddadi de rejoindre les Lions de l’Atlas dans la perspective de la Coupe du monde de 2018, avait finalement débouté la fédération, ce qui a donc poussé M. Lekjaâ à intervenir directement au niveau de la FIFA.

Formé notamment au FC Barcelone, d’où il a été transféré le 14 janvier 2019 vers le FC Séville -il joue, au sein de l’équipe andalouse, avec les deux internationaux marocains que sont Yacine Bono et Youssef En-Nesyri, El Haddadi fait partie des attaquants les plus prometteurs d’Europe. À ce jour, il a disputé 210 matchs professionnels, pour 57 buts. Il compte, à son actif, plusieurs titres, dont la Ligue Europa obtenue le 21 août, dans les rangs du FC Séville, face à l’Inter Milan. Ses qualités offensives, saluées depuis son plus jeune âge, seront sans doute fort utiles au Maroc, qui s’apprête bientôt à reprendre les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger