Elections partielles à Al Hoceima et Médiouna : Quatre partis remportent le scrutin


Mohamed Hammouti (PAM), Noureddine Madian (PI), Boutahar El Boutahri (RNI) et Abdelhak Amghar (USFP) élus à Al Hoceima.

Les élections partielles, qui se sont tenues jeudi 21 juillet 2022 dans deux circonscriptions, Al Hoceima et Médiouna, à Casablanca, ont favorisé quatre partis politiques: le RNI, le PAM, le Parti de l'Istiqlal et l’USFP.

À Al Hoceima, les partis cités se partagent les quatre sièges réservés à la circonscription. Selon les résultats provisoires annoncés après le dépouillement de 100% des bureaux de vote, le RNI est arrivé en tête de ces élections, suivi du PAM, du PI et de l'USFP. Ainsi, les quatre sièges de la circonscription d'Al Hoceima ont été remportés par Boutahar El Boutahri (RNI), Mohamed Hammouti (PAM), Noureddine Madian (PI) et Abdelhak Amghar (USFP).

Un total de sept listes étaient en lice pour briguer les quatre sièges de la circonscription électorale de la province d'Al Hoceima à la Chambre des représentants, dans le cadre de ces élections partielles. Il s'agit du PI, du RNI, de l'USFP, du PAM, du PJD, de l’UC et du MP. Le taux de participation aux élections partielles au niveau de la province d'Al Hoceima a atteint 22,29%, soit 51.261 votants.

Il est à noter que la Cour constitutionnelle avait invalidé, le 18 mai dernier, l’élection de quatre membres de la Chambre des représentants dans la circonscription électorale locale d'Al Hoceima, dont l’élection a été annoncée au terme du scrutin du 8 septembre 2021. Il s’agit de Noureddine Mediane, Boutahar El Boutahri, Mohamed El Hammouti et Mohamed Laaraj. Cette décision est intervenue après que la Cour constitutionnelle a pris note d’une plainte déposée par Abdelhak Amghar en sa qualité de candidat.

Pour la circonscription de Médiouna, à Casablanca, c’est Hachim Amine Chafik, candidat du Parti de l’Istiqlal, qui a remporté le scrutin partiel. La Cour constitutionnelle avait décidé, en mai dernier, d’annuler l’élection de M. Chafik en tant que membre de la Chambre des représentants au lendemain du scrutin du 8 septembre 2022.
 

A.A

Articles similaires