E-learning: Academia Raqmya lancée sur les chapeaux de roue

Douze mille cinq cents bénéficiaires par an, 173 cours, 1.200 heures de formation: la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l'administration, Ghita Mezzour, ne manque, pour le moins, pas d’ambitions pour la nouvelle plateforme nationale d'e-learning Academia Raqmya, officiellement lancée ce mardi 10 mai 2022 dans la ville de Rabat par l’Agence de développement du digital (ADD). Il faut dire que pour la responsable, qui s’exprimait lors d’une cérémonie à laquelle prenaient part des responsables de départements ministériels, d’établissements et d’organismes publics et privés, il ne s’agit rien de moins que d’“une étape importante dans le cadre de l'opérationnalisation du nouveau modèle de développement dans le domaine de la transition numérique”.

Concrètement, Academia Raqmya propose deux parcours de formation: un premier, de “perfectionnement digital”, qui cible les collaborateurs des administrations publiques et des entreprises dans le cadre d’une offre de formation continue, et un second pour la sensibilisation et l'initiation du grand public, appelé “acculturation digitale”. “Le catalogue de formation a été choisi de façon minutieuse, permettant de couvrir l'ensemble des métiers du digital nécessaires pour assurer une transition digitale au sein des secteurs public et privé”, a insisté le directeur général de l’ADD, Mohammed Drissi Melyani. S’agissant du déploiement de Academia Raqmya, il devrait comprendre deux phases, à savoir une première phase pilote en faveur de 1.350 bénéficiaires qui doit durer trois mois, et une seconde phase de généralisation qui prendra fin après une année.

En marge du lancement de la plateforme, une convention de partenariat a été signée entre le ministère délégué chargé de la Transition numérique et l’Association marocaine des présidents des conseils préfectoraux et provinciaux pour sa promotion. Rendez-vous dans un an pour juger de l’expérience, et même avant, dans trois mois, pour un premier bilan d’étape.