Edito Ventures prend le contrôle de Sochepress

Un gros deal dans le secteur de la distribution de la presse

A travers ce rapprochement entre Sapress et Sochepress, Edito Ventures s’engage à maintenir la disponibilité de la presse auprès des lecteurs sur tout le Royaume.

Du nouveau dans le secteur de la distribution de la presse écrite au Maroc. Les deux géants Sapress et Sochepress ont finalisé un accord stratégique de rapprochement capitalistique et opérationnel. Ce rapprochement consiste pour Edito Ventures, qui détient le capital de Sapress, à prendre le contrôle de Sochepress, propriété du groupe français Presstalis. Pour beaucoup, cette importante opération augure probablement d’une recomposition dans le secteur de la presse écrite. Elle intervient surtout dans un contexte difficile où les entreprises de presse traversent des moments de crise économique particulièrement éprouvants, qui menacent la parution des journaux.

Une synergie qui promet
Ce qui a poussé certains commentateurs à suggérer pour les repreneurs une certaine mobilisation pour garantir l’avenir économique des entreprises de presse. Ainsi, de nombreuses voix s’élèvent pour inciter Edito Ventures à agir activement et sérieusement pour l’amélioration de la distribution des journaux mais aussi à inventer des procédés et des moyens nouveaux pour booster la lecture des journaux, qui demeure encore très faible dans notre pays.

Il va sans dire qu’à travers ce rapprochement, pour le moins économiquement pertinent, Edito Ventures s’engage à maintenir la disponibilité de la presse auprès des lecteurs sur tout le Royaume alors que les coûts de la distribution ne cessent d’augmenter à un rythme vertigineux. Pour les deux éditeurs de journaux, ce rapprochement pourrait s’avérer très bénéfique. Ainsi, ils pourront bénéficier de la synergie des deux réseaux de distribution en termes de couverture géographique et de distribution numérique. Il faut dire que le maintien de la présence de la presse écrite dans toute sa pluralité et partout dans le Royaume, dans des conditions économiques équilibrées, nécessitera, selon les dirigeants de Edito Ventures, l’implémentation des dispositions prévues par l’article 7 de la loi 88-13 relative à la presse et à l’édition.

Mais, au-delà de l’activité de distribution de la presse, le groupe Edito Ventures, qui est un fonds d’investissement appartenant au groupe Al Mada, ex-SNI, soutiendra le développement de ses activités dans divers métiers stratégiques, notamment les services de la logistique pour le marché marocain à travers un réseau très performant implanté dans 23 villes du pays depuis un hub central de dernière génération.

Sapress et Sochepress sont des entités très connues dans le milieu de la presse. La première a été créée en 1977 tandis que la seconde a vu le jour en 1924. Leur rapprochement annonce une nouvelle ère dans le domaine de la distribution de la presse écrite dans notre pays. Pourvu que ça profite quelque peu au secteur sinistré de la presse écrite.

Articles similaires