Eaux et forêts : Développement d’une filière aquacole résiliente, inclusive et créatrice de valeurs


Le Comité de la Pêche dans les Eaux Continentales a tenu sa session ordinaire, mardi 30 janvier 2024, sous la présidence de Abderrahim Houmy, Directeur Général de l’Agence Nationale des Eaux et Forêts (ANEF). Cette session a été marquée par la présentation d’un portefeuille de projets innovants et diversifiés programmés pour la saison 2024/2025 qui s’inscrivent dans le cadre de la déclinaison opérationnelle du nouveau modèle de développement de la pêche et de l’aquaculture continentale « 2023/2030 ». Ce modèle, élaboré par l’ANEF avec le soutien de la FAO, vise à mettre en place une filière de pêche et d’aquaculture continentales productive et résiliente qui contribuera à conserver les écosystèmes aquatiques tout en assurant des revenus stables au profit des communautés locales ainsi que la promotion de l’investissement privé et l’entrepreneuriat aquacole.


Le comité a examiné, au cours de cette session, le bilan des réalisations de la saison de pêche écoulée, ainsi que l’état d’avancement des différents projets portant sur le développement du secteur de la pêche et de la pisciculture continentales. Il a également a adopté les mesures d’ordre réglementaire pour la saison de pêche 2024/2025, notamment les dates d’ouverture et de fermeture des périodes de pêche pour les différents types d’espèces piscicoles. Ainsi, la pêche aux salmonidés est autorisée du 25 février 2024 au 27 octobre 2024 et pour les autres espèces, la pêche est autorisée du 11 mai 2024 au 16 février 2025

Articles similaires