Double meurtre d’Imlil : Les suspects avaient prêté allégeance à Daech

 



Après le double meurtre des deux touristes scandinaves c’est l’indignation chez au Maroc mais également à l’étranger alors que les quatre suspects avaient prêté allégeance à Daech.

Les quatre hommes interpellés, lundi 17 et jeudi 20 décembre 2018 à Marrakech, pour le meurtre de deux jeunes scandinaves près d’Imlil avaient prêté allégeance à l'organisation Etat islamique (EI). Un communiqué diffusé jeudi soir par le procureur de Rabat a confirmé l'authenticité d'une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, montrant les quatre suspects en train de prêter allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’EI. Les corps des deux touristes norvégienne et danoise ont été transportés jeudi soir de la morgue de Marrakech vers l'aéroport de Casablanca d'où ils doivent être rapatriés en Norvège et au Danemark. « Le Maroc condamne vigoureusement ce crime odieux », a déclaré le chef du gouvernement Saad-Eddine el Othmani.

« Un crime bestial »
À Copenhague, le Premier ministre danois Lars Løkke Rasmussen a dénoncé « un crime bestial ». La Première ministre norvégienne Erna Solberg a condamné une attaque sur des innocentes « dénuée de sens ». Lors d'un point de presse, le porte-parole du gouvernement, Mustapha Khalfi, a souligné les « efforts » des services de sécurité en matière de lutte contre le terrorisme et salué ceux qui « ont réussi en un temps record à arrêter les auteurs » présumés du double meurtre.

L’incompréhension chez les familles des suspects
Les familles des suspects sont également sous le choc. Le père de Younès Ouaziyad qui n’as plus eu de nouvelles de son fils trois avant le double meurtre. Ce dernier accuse le coup
Les habitants du quartier El Azzouzia à Marrakech se souviennent d’une personne « irréprochable » qui craint Dieu. Même son de cloche chez le père Rachid El Afati qui ne s’est jamais douté de sa radicalisation même s’il avait remarqué que son fils commencé peu à peu à prendre ses distances avec ses connaissances.

Articles similaires