La dotation touristique passe à 100.000 dirhams par an

Une mesure inadaptée avec le contexte sanitaire actuel

Alors que les frontières sont toujours fermées jusqu’au 31 janvier 2022 et qu’aucune nouvelle n’est venue annoncer la reprise des vols, l’Office des changes vient de décréter une mesure pour le moins étrange dans un contexte sanitaire pareil. Il s’agit de l’augmentation de la dotation touristique, qui passe de 45.000 dirhams en vigueur depuis quelques années à 100.000 dirhams par an à partir du 1er janvier 2022.

La nouvelle dotation, certes consistante, regroupe un ensemble de voyages (tourisme, pèlerinage et santé). Cette dotation pourrait être majorée de 30% de l’impôt sur le revenu dans la limite de 200.000 dirhams par an. La question ne réside pas tant dans la somme annuelle autorisée pour les voyages à l’étranger que dans l’opportunité de cette décision, qui intervient dans un contexte sanitaire difficile marqué par la fermeture des frontières et l’apparition d’une nouvelle vague des contaminations.

On se demande pourquoi l’Office des changes a choisi ce moment précis pour annoncer cette nouvelle? Et comment les Marocains et autres étrangers résidant au Maroc pourront-ils profiter de cette mesure alors que les frontières sont fermées?

Autre élément à controverse: le Maroc a, par les temps qui courent, plus que jamais besoin de devises. Il faudrait plutôt réfléchir à des méthodes et des solutions pour pouvoir faire entrer la devise dans notre pays. Et pour cela, le Maroc dispose de trois grands canaux potentiels: le tourisme, les transferts des Marocains résidant à l’étranger et la vente des phosphates.

Les deux derniers se portent plutôt bien, selon l’Office des changes. En revanche, le secteur touristique qui est considéré comme le plus contributeur d’entrée de devises dans le pays vit littéralement sa mort. Cela dit, la décision d’augmenter la dotation touristique est toujours bonne à prendre dans le cas où la vie redevient normale après la réouverture des frontières et la fin de l’épidémie.

A.A