Le label New District présente son premier artiste, Hassa1

HIP HOP MAROCAIN

De son vrai nom Hassan Ouafidi, Hassa1 est un jeune Casablancais né en 1998. Il a grandi au quartier Sidi Bernousi, au sein d"une famille passionnée de poésie et de musique. Sa mère est écrivaine de Zajal et son père est professeur d"anglais.

Le label de Hip Hop marocain New District présente son premier artiste Hassa1, avec un premier single intitulé «Déprimé», lancé dès le 10 septembre 2021 sur toutes les plateformes. Sur une instru mélancolique, le titre a été écrit par le jeune rappeur Hassa1 en période de confinement. Pour sa réalisation, New District a fait appel à des talents marocains reconnus comme Wassim Karaki, alias Hades, compositeur et producteur, connu pour ses collaborations avec El Grande Toto et Rim’K, ainsi que le réalisateur Alaa Eddine Rais, qui a notamment signé les clips de Tagne, Stormy et bien d’autres.

De son vrai nom Hassan Ouafidi, Hassa1 est un jeune Casablancais né en 1998. Il a grandi au quartier Sidi Bernoussi, au sein d’une famille passionnée de poésie et de musique. Sa mère est écrivaine de Zajal et son père professeur d’anglais. Hassan Ouafidi apprécie le Wu Tang Clan et utilise les textes de rap américain pour ses cours. C’est donc naturellement que le jeune Hassan se passionne pour la musique et l’écriture. Il s’intéresse dès l’âge de six ans à la culture Hip Hop américaine.

Accompagner les jeunes
En 2008, Hassan se lance dans la production. Il emprunte du matériel et enregistre «Freestyle #1». Les bons retours et les encouragements le poussent à aiguiser son talent, pour lancer en 2012 «Ard L3achra», son premier opus. Passionné aussi de cuisine, Hassa1 s’envole début 2020 vers l’Arabie Saoudite pour travailler dans la restauration. Mais Covid-19 oblige, le jeune homme est confiné loin de sa famille. Il écrit ainsi «Déprimé», où il exprime ses émotions et ressentis. De retour au Maroc, Hassa1 fait évoluer son univers en mettant ses sentiments au coeur de sa création. Ses textes inspirés de son quotidien sont posés sur des instru’rap qui n’ont rien à envier aux grandes productions.

Finaliste de la compétition rap du Festival international du Hip Hop 2020, initié par la Fondation Ali Zaoua, le nouveau label de Hip Hop New District le repère, le signe et c’est ainsi qu’il démarre une nouvelle carrière. Label indépendant, New District est une filiale d’Ali n’ Productions créée en 2020 à Casablanca par Nabil Ayouch, Amine Benjelloun et Anas Basbousi, actuel directeur artistique du label, avec Hind Mjid, directrice du projet.

«New District est surtout une aventure humaine qui a pour ambition de découvrir et révéler de jeunes artistes marocains, et porter haut, leur voix, leurs sons et messages. De la composition à la production, en passant par l’édition, la distribution, la promotion, jusqu’à la programmation, New District accompagne les jeunes talents dans toutes ces étapes. New District porte une attention particulière aux artistes femmes, et continue sa recherche active de jeunes artistes à travers le Royaume dans le rap, la danse, le graffiti et le beatmaking», déclare le label dans un communiqué.

Rappelons que New District est soutenu et accompagné par la Marocaine des Jeux et des Sports (MDJS), son partenaire institutionnel. La MDJS, qui soutient le sport et la jeunesse marocaine depuis plus de 60 ans, oeuvre notamment à la détection de nouveaux talents, venus de toutes disciplines sportives, y compris le breakdance, nouveau sport olympique promu par le label New District.