Le monde de l’art pleure un comédien talentueux et humaniste

DISPARITION DE L’ACTEUR ANOUAR AL JOUNDY, 59 ANS

Comme son illustre père, Mohamed Hassan Al Joundy, et sa mère, Fatima Benmeziane, Anouar Al Joundy a marqué de son empreinte la scène artistique nationale et internationale en présentant plusieurs oeuvres dans les domaines de la mise en scène et du jeu d’acteur, avec une touche qui incarnait sa vision.

C’est un immense acteur qui vient de tirer sa révérence. Il s’agit de l’artiste originaire de Marrakech Anouar Al Joundy, décédé mardi 15 septembre 2020 à l’âge de 59 ans, à l’hôpital militaire de Rabat. Il avait affronté avec courage et humilité une longue maladie. Issu d’une famille d’artistes par excellence, puisque son père, feu Mohamed Hassan Al Joundy, était un géant de l’art qui a enrichi de ses oeuvres la scène théâtrale et cinématographique marocaine et arabe. Feue Fatima Benmeziane, sa mère, elle aussi, a marqué de son empreinte le monde de l’art grâce à de nombreuses oeuvres dans le théâtre, le cinéma et la télévision. Anouar Al Joundy a commencé très tôt sa carrière artistique, en se distinguant dès l’âge de 12 ans, par son rôle d’un enfant palestinien dans la pièce de théâtre «Al Qadia», écrite par son père. Le défunt a aussi marqué de son empreinte la scène artistique en présentant plusieurs oeuvres dans les domaines de la mise en scène et du jeu d’acteur, avec une touche qui incarnait sa vision.

Un artiste engagé
Le défunt, pleuré par le monde artistique national et international, a également écrit plusieurs pièces de théâtre et participé à des oeuvres cinématographiques et télévisées, notamment le film «Abdou chez les Almohades» et les séries «Al Oussia», «Rabii Cortoba» et «Zhar Al Batoul». Sensible aux causes des artistes marocains, S.M. le Roi Mohammed VI a adressé à la famille du défunt un message de condoléances dans lequel il exprime sa douleur et sa compassion suite à la perte d’un artiste créatif et talentueux, issu d’une famille artistique respectée et qui a largement contribué à la promotion de la création théâtrale nationale à travers ses écritures, ses mises en scène et son interprétation.

Le Souverain affirme partager les sentiments de la famille suite à cette perte considérable qui a anéanti le monde artistique et tout le peuple marocain. Anouar Al Joundy était connu pour ses oeuvres artistiques engagées imprégnées des causes arabes pour lesquelles il a longtemps milité. Pour ses confrères et amis, il incarnait l’art militant et la comédie noble dont l’objectif est de servir l’intérêt politique national. Doté d’un grand sens de la qualité et du perfectionnisme, il était énormément apprécié sur la scène artistique internationale et il était lié d’amitié avec des sommités arabes.

Amoureux de la poésie et du verbe haut, il vouait à son pays, le Maroc, un amour considérable. Considéré comme un grand ambassadeur de l’art marocain à l’étranger, il ne manquait, en effet, aucune occasion pour faire briller l’étoile du Maroc tant sur le plan artistique que sur le plan politique. Marocain dans l’âme, Anouar Al Joundy symbolisait merveilleusement cette génération d’artistes engagés et profondément patriotes.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger